Cuba assouplit ses lois sur l'émigration

le
0
Après avoir eu accès au crédit bancaire, les Cubains vont peu à peu sortir d'un demi-siècle de restrictions de leurs déplacements.

«Une lancha est arrivée en plein jour, à pleine vitesse.» D'un revers de la main, Yolanda, une jeune Havanaise, mime l'arrivée de la vedette rapide sur le ri­vage de Playa del Este, à une vingtaine de kilo­mètres de la capitale cubaine. «Un homme a sauté du bateau. Il s'est écrié: "Qui veut partir avec moi pour les États-Unis ? C'est gratuit." Tout le monde sur la plage était dubitatif. Les uns pensaient qu'on allait les jeter à l'eau. Les autres se disaient que c'était un envoyé du ciel, chuchote la jeune femme. Un père et son fils se déchiraient. Le fils voulait partir. Le père ne voulait pas. Le jeune est parti, en maillot de bain. C'est comme ça qu'il est arrivé aux États-Unis, en maillot. Un Américain lui a donné de l'argent pour qu'il téléphone d'une ca­bine à son père.» Les Cubains rêvent en permanence d'ailleurs. Très prochainement, les restrictions liées à l'émigration pourraient être levées. Conformément au souhait exprimü/p>...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant