Cuba annonce des manoeuvres militaires après l'élection de Trump

le
2
    LA HAVANE, 9 novembre (Reuters) - Cuba a annoncé mercredi 
cinq jours de manoeuvres militaires dans tout le pays afin de se 
préparer à des "actions ennemies". 
    Le gouvernement cubain n'établit pas de lien direct entre 
ces exercices militaires et la victoire de Donald Trump à 
l'élection présidentielle américaine.  
    Le milliardaire a menacé en septembre de revenir sur 
l'ouverture vers Cuba engagée par Barack Obama si les dirigeants 
cubains ne respectaient pas la liberté de culte et ne libéraient 
pas les prisonniers politiques. 
    L'annonce de ces manoeuvres figure en lettres rouges à la 
une du quotidien Granma, l'organe du Parti communiste cubain.  
    La Havane n'a pas encore réagi officiellement à l'élection 
de Donald Trump.  
    Les Etats-Unis et Cuba ont commencé à normaliser leurs 
relations en décembre 2014 après cinq décennies d'hostilité 
consécutives à l'arrivée au pouvoir de Fidel Castro à Cuba. 
 
 (Sarah Marsh et Nelson Acosta, Jean-Stéphane Brosse pour le 
service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • cavalair il y a 3 semaines

    L'un est un mort vivant et l'autre va atteindre 90 ans, L'avenir a Cuba est dans la vieillesse

  • odnaz il y a 3 semaines

    Il y a de quoi rire, vraiment. L'armée cubaine sous le Commandant Fidel empaillé suivi de son petit frère Raoul.