Cuadrado a déjà changé la Juve

le
0
Cuadrado a déjà changé la Juve
Cuadrado a déjà changé la Juve

Arrivé sur la pointe des pieds à Turin cet été, l'ailier colombien s'est déjà installé dans le onze type de la Juventus, contraignant même son entraîneur à changer de schéma de jeu. Maintenant, il va falloir penser à le racheter à Chelsea pour compléter ce joli coup.

"Enfant du soleil. Tu parcours la Terre le ciel. Cherche ton chemin. C'est ta vie, c'est ton destin." Le sosie de Tao est effectivement toujours à la recherche du club qui pourrait permettre de lui faire passer un dernier palier afin d'intégrer le haut du panier de sa génération. Il pensait l'avoir trouvé en allant à Chelsea, mais cette destination puait le mauvais choix de carrière à plein nez. Résultat, six mois de perdu à se demander ce qu'il était venu foutre à Londres sous les ordres d'un Mourinho qui semble ne jamais vraiment en avoir voulu. Quand son retour en Italie a été acté, on pouvait donc se douter que les choses allaient mieux se passer, mais pas forcément aussi bien.

Cuadrado, mais pour quoi faire ?


Une opportunité de mercato cueillie au vol par la direction afin de calmer la mauvaise humeur d'un peuple qui avait toujours du mal à digérer les nombreux départs estivaux. Voilà à peu près comment avait été perçue l'arrivée de Juan Cuadrado à la Juve le 25 août dernier. Et pas de quoi non plus faire frétiller les supporters de la Juventus. En outre, il s'agissait d'une recrue dont Max Allegri ne savait pas trop quoi faire tactiquement parlant. Voici donc un genre de joker à jeter au cours d'une rencontre mal engagée comme ce fut le cas pour les débuts du Colombien sur le terrain de la Roma quelques jours après son arrivée. Dans le 4-3-1-2 fétiche du technicien bianconero, Cuadrado est superflu, à moins de le réinventer en un improbable trequartista, milieu relayeur, ou au pire, attaquant de soutien, poste qu'il a parfois occupé à la Fiorentina. Des idées tentantes, puisque la polyvalence est une des qualités de ce joueur, mais le plus simple est encore de le faire jouer à son meilleur poste.

Ben pour en faire un titulaire !


Devant la série de résultats décevants, l'entraîneur toscan a été contraint de se remettre en question et oublier un tant soit peu ses credo tactiques, les nombreux joueurs sur le flan depuis le début de saison l'ayant définitivement obligé à chercher de nouvelles solutions. Ainsi, le 3-5-2 made in Conte est revenu au goût du jour, un système jamais abandonné et dans lequel Cuadrado se trouve plutôt à l'aise au poste de latéral droit, surtout en l'absence de Lichtsteiner et Cáceres. Mais la vraie nouveauté tactique de cette Juve 2015/16 est le 4-3-3 tracté par un trident offensif…




Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant