CSA : Boyon achève son mandat

le
0
Le rachat des fréquences de télé gratuite figure parmi les dossiers délicats que le Conseil supérieur de l'audiovisuel a dû gérer.

Le mandat de Michel Boyon, devenu président du Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) le 24 janvier 2007, s'achève dans quelques jours. Au cours des cinq ans écoulés, sa mission a plutôt relevé du chantier permanent que d'un long fleuve tranquille. Celui qui, en 2002, avait donné un coup de pouce au lancement de la télévision numérique terrestre (TNT) par un rapport à l'intention de Jean-Pierre Raffarin, alors premier ministre, en avait sans doute conscience lors de sa nomination.

Pour arriver à imposer cette nouvelle norme de diffusion, qui permet de démultiplier le nombre de chaînes, encore fallait-il s'assurer que tous les Français auraient accès à la TNT à l'échéance de novembre 2010. Durant trois ans, le CSA planifie donc le calendrier de la conversion numérique région par région, calcule inlassablement la puissa...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant