CS: Résultats annuels 2011

le
0
Prises de commandes et chiffre d'affaires en croissance
Marge opérationnelle positive sur l'ensemble de l'exercice
Signature d'un accord de financement


Le Conseil d'Administration de CS, réuni le 3 mai 2012 sous la présidence de M. Yazid Sabeg, a arrêté les comptes consolidés pour l'exercice 2011.



Sur l'ensemble de l'exercice 2011, le groupe enregistre un chiffre d'affaires de 200,6 M?, en croissance de 4,1% par rapport à l'exercice précédent.

Le rebond des prises de commandes, à 204,4 M? (+5,0% versus 2010), permet d'atteindre un ratio de book-to-bill supérieur à 1,0 et le carnet à fin décembre 2011 augmente pour s'établir à plus de 16 mois de chiffre d'affaires.

La mise en 1/2 uvre du plan de transformation "Performance" a permis au groupe d'enregistrer une amélioration de sa marge opérationnelle au second semestre 2011 qui s'établit à 4,1% du chiffre d'affaires. Le groupe affiche ainsi une rentabilité d'exploitation (MOP) de 1,3% sur l'ensemble de l'exercice 2011.
Les " autres charges et produits opérationnels " s'élèvent à -9,2 M?, dont -7,5 M? pour restructuration, particulièrement la mise en 1/2 uvre du Plan de Sauvegarde de l'Emploi effectif au 1er juillet 2011 (suppression de l'ordre de 90 postes). Ces coûts ont essentiellement affecté le premier semestre 2011 (-2,3M? sur S2 2011). Le résultat opérationnel est positif de 1,8 M? au second semestre 2011 contre -8,3 M? au premier semestre 2011.
Après prise en compte du résultat de -2,1 M? des activités abandonnées (Guerre électronique) et d'un résultat financier de -4,9 M?, le résultat net s'établit à -16,0 M? contre -28,4 M? en 2010. Les pertes nettes ont atteint au second semestre -2,7 M? contre -13,3 M? au premier semestre 2011.
Le Besoin en Fonds de Roulement s'est amélioré sur le second semestre 2011 et s'établit à -22,7 M? au 31 décembre 2011.
Entre le 30 juin 2011 et le 31 décembre 2011, la trésorerie nette reste stable (respectivement à 17,2 M? et à 15,0 M?) et la dette financière est inchangée à 21,2 M?.

Au 31 décembre 2011, les fonds propres consolidés s'établissent à 14,9 M?.

Performances par pôle :

Défense, Espace & Sécurité : poursuite de la croissance et redressement de la marge opérationnelle



Au cours de cet exercice, l'activité a renoué avec la croissance en enregistrant une progression de 5,6% de son chiffre d'affaires et de 16,6% de ses prises de commandes.

Avec un ratio de book-to-bill de 1,02 et un carnet de plus de 24 mois, le groupe a renforcé ses positions auprès de ses principaux grands clients et met en 1/2 uvre les actions nécessaires à une poursuite de sa croissance sur de nouveaux segments de marchés et à l'exportation, en association avec de grands industriels.

Grâce à son plan de transformation et au pilotage resserré de ses projets, le groupe confirme le redressement de la marge opérationnelle de ce pôle qui ressort à -1,2% du chiffre d'affaires en 2011 contre -8,0% en 2010.

Aéronautique, Energie & Industrie : dynamique commerciale favorable



L'activité a retrouvé une dynamique commerciale favorable au second semestre 2011 et a enregistré une croissance de près de 9% de ses prises de commandes (versus S2 2010)
Le groupe consolide ses positions avec plusieurs référencements acquis auprès des groupes EADS, Thales, DCNS et MBDA et déploie ses offres dans le domaine du calcul Haute Performance ainsi que du contrôle-commande nucléaire en association avec Alstom.
L'activité a connu une légère décroissance du chiffre d'affaires en 2011. La présence active sur de nouveaux marchés en croissance devrait permettre de rétablir une progression du chiffre d'affaires en 2012.
Après un point bas au premier semestre 2011, la rentabilité opérationnelle de l'activité s'améliore au second semestre, à 3,6% du chiffre d'affaires, pour s'établir à 2,3% sur l'ensemble de l'exercice 2011 (versus 3,2% en 2010).

Transport : redressement confirmé



Après ses succès au Canada, au Chili, à Porto Rico et en Pologne, l'activité enregistre une forte croissance de son chiffre d'affaires (+ 7,9% versus 2010) et un ratio de book-to-bill de 1,10.

Reconnue parmi les leaders sur son marché, elle dispose de solutions innovantes et a démontré sa capacité à concevoir et déployer des projets complets en Europe et sur les continents nord et sud-américains.

Avec une rentabilité de plus de 7% au second semestre 2011 et de 4,5% sur l'ensemble de l'exercice, cette activité confirme son redressement.

Diginext : croissance rentable



Après avoir enregistré une forte croissance de ses prises de commandes en 2010, Diginext voit son chiffre d'affaires progresser significativement par rapport à 2010 (+ 26,2%). Le carnet de commandes s'établit à 11,6 mois de chiffre d'affaires.

Grâce à la progression de sa marge opérationnelle au second semestre 2011, Diginext bénéficie d'une rentabilité de 10,7% au cours de l'exercice 2011 tout en maintenant ses efforts de R&D en particulier pour l'industrialisation du radar HF transhorizon Stradivarius dont les essais sont prometteurs.

Perspectives 2012

CS aborde 2012 avec des performances améliorées et des coûts maîtrisés.
CS opère un recentrage stratégique pour améliorer la lisibilité de son positionnement, conforter ses positions auprès de ses clients traditionnels et bénéficier de nouveaux relais de croissance hors secteur public et parapublic.

CS a engagé un projet de filialisation de son activité Transport. Le marché des systèmes de transport intelligents se caractérise par le lancement de projets de plus en plus complexes qui nécessite des réponses globales, une couverture géographique mondiale et des capacités de financement élevées. Ce projet de filialisation permettra donc de concentrer au sein d'une structure autonome les ressources dédiées à cette activité. Elle permettra en outre, le cas échéant, une ouverture du capital de cette filiale.
Par ailleurs, le groupe a conclu le 27 avril 2012 un accord avec ses partenaires bancaires et financiers qui prévoit, sous réserve d'un renforcement des fonds propres devant intervenir d'ici à la fin de l'année 2012 : le rééchelonnement et l'amortissement du prêt à moyen terme de 10.4 M? du 15 juillet 2012 jusqu'au 30 janvier 2015 au plus tard ; le report de l'échéance du crédit relais de 5,4 M? du 30 juin 2012 jusqu'au 31 décembre 2013 au plus tard ; l'ouverture de lignes confirmées de 19 M? et 8 M? respectivement pour de nouveaux cautionnements et de nouvelles couvertures de change en appui de nouveaux contrats commerciaux ; la confirmation des lignes de mobilisation de créances commerciales pour un montant maximum de 31,5 M? ; le rééchelonnement jusqu'en septembre 2013 du solde du moratoire fiscal et social accordé en 2011, soit environ 7 M? ; la mobilisation de la créance CIR 2011 (Crédit d'Impôt Recherche).
Avec cet accord qui devrait entrer en vigueur d'ici à la fin du mois de mai 2012, le groupe dispose des moyens financiers nécessaires à la continuité de son exploitation et à son développement commercial.
Pour 2012, CS confirme son objectif de progression de sa marge opérationnelle et de résultat net positif.

La présentation qui sera faite aux analystes vendredi 4 mai 2012 sera disponible sur le site internet de la société : www.c-s.fr.

CS est un acteur majeur de la conception, de l'intégration et de l'exploitation de systèmes critiques. CS est coté sur le marché Euronext Paris - Compartiment C (Actions : Euroclear 7896 / ISIN FR 0007317813). Pour en savoir plus : www.c-s.fr

Relations presse
Barbara GOARANT
Tél. : +33 (0)1 41 28 46 94

Contact Investisseurs
Marc KARAKO
Tél. : +33 (0)1 41 28 44 44

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant