CS: Résultats annuels 2010

le
0

Résultats opérationnels S2 en amélioration
Plan de transformation pour accélérer le retour à une capacité bénéficiaire
Accord de refinancement du groupe

Le Conseil d’Administration de CS, réuni le 6 mai 2011 sous la présidence de M. Yazid Sabeg, a arrêté les comptes consolidés pour l’exercice 2010.

Résultats annuels 20101

En millions d’euros

2009

S1 2010

S2 2010

2010

Prise de commandes

205,5

84,8

110,4

195,2

Chiffre d'affaires

205,6

95,0

98,2

193,2

Marge opérationnelle
En % du CA

(2,0)
-1,0%

(5,0)
-5,3%

(1,3)
-1,3%

(6,3)
-3,3%

Résultat opérationnel
En % du CA

(11,2)
-5,4%

(7,8)
-8,2%

(3,2)
-3,3%

(11,0)
-5.7%

Résultat avant impôts des activités poursuivies
En % du CA

(11,8)

-5,7%

(9,7)

-10,2%

(4,2)

-4,3%

(13,9)

-7.2%

Résultat net part du groupe

(21,0)

(11,1)

(17,5)

(28,6)

1 Comptes audités

Le chiffre d’affaires du groupe s’est établi à 193,2 M€ sur l’exercice et a renoué avec la croissance au second semestre (+3,4% versus S1 2010 ; + 1% versus S2 2009).

Le rebond des prises de commandes sur le second semestre a permis d’atteindre 195,2 M€ de commandes sur l’exercice, soit un ratio de book-to-bill supérieur à 1. Le carnet à fin décembre 2010 s’établissait à 16,2 mois de chiffre d’affaires.

La rentabilité opérationnelle sur l’ensemble de l’exercice s’établit à -6,3 M€, soit -3,3% du chiffre d’affaires contre -1,0% en 2009. Comme annoncé, le second semestre 2010 a bénéficié d’une réduction des pertes opérationnelles par rapport au premier semestre 2010, à -1,3% du chiffre d’affaires contre -5,3%, grâce à une amélioration de la marge brute et une maîtrise des frais commerciaux.

Les « autres charges et produits opérationnels » s’établissent à -4,6 M€ (contre -9,2 M€ en 2009), consécutivement au règlement définitif du litige sur le projet SR125 (placé sous Chapter XI début 2010 du client SBX) et à la réduction des coûts de restructuration (2,6 M€ contre 4,0 M€ en 2009). Le résultat opérationnel ressort à -3,2 M€ au second semestre contre -7,8 M€ au premier semestre.

Après dépréciation de l’ensemble des impôts différés actifs du Groupe Fiscal France (12,2 M€) et un résultat financier de -2,9 M€, le résultat net s’établit à -28,4 M€ contre -20,9 M€ en 2009.

Le free cash-flow2, légèrement négatif à -0,7 M€ (contre +3,6 M€ en 2009), tient compte d’une capacité d’autofinancement de -5,4 M€ (-7,0 M€ en 2009) et d’une évolution favorable du Besoin en Fonds de Roulement de 8,8 M€.

Au 31 décembre 2010, le BFR est négatif à -41,4 M€ (-23,6 M€ fin 2009). La trésorerie nette de dettes est de 28,0 M€ au 31/12/10 (dont 24,7 M€ de factoring) contre 32,7 M€ fin 2009 (dont factoring 22,8 M€).

Au 31 décembre 2010, les fonds propres consolidés s’établissent à 29,6 M€, soit 15 % du chiffre d’affaires.

2 Flux de trésorerie liés aux activités opérationnelles et d’investissement (hors variation du BFR liée aux activités cédées), cf présentation analystes.


Performances par secteurs opérationnels

Défense, Espace & Sécurité : impacté par la contraction de la dépense publique

En millions d’euros

2009

S1 2010

S2 2010

2010

Prise de commandes

89,6

22,0

56,9

78,9

Chiffre d’affaires

92,9

41,7

43,5

85,2

Marge opérationnelle

(2,1)

(3,3)

(3,4)

(6,7)

En % du CA

-2,2%

-7,9%

-7,8%

-7,9%


Les résiliations partielles de contrats consécutives à la révision générale des politiques publiques ont entraîné une dégradation des performances économiques de l’activité (la fermeture de 7 bases aériennes a eu un impact net de 3,2 M€ sur la marge à terminaison). Cependant, les prises de commandes et le chiffre d’affaires ont enregistré un rebond au second semestre 2010. Le carnet de commandes sur cette activité reste de 25 mois et permet d’anticiper une reprise de la croissance en 2011. Le retour à l’équilibre d’exploitation est notamment conditionné à la mise en œuvre du plan « Performance » évoqué ci-après.

Aéronautique, Energie & Industrie* : rebond de la rentabilité opérationnelle au second semestre

En millions d’euros

2009

S1 2010

S2 2010

2010

Prise de commandes

76,0

30,5

32,5

63,0

Chiffre d’affaires

67,8

34,2

33,6

67,8

Marge opérationnelle

4,3

0,4

1,8

2,2

En % du CA

6,3%

1,2%

5,4%

3,2%


Après deux années de croissance, l’activité a maintenu ses positions dans un contexte concurrentiel intense et a enregistré une progression de sa rentabilité au second semestre à 5,4% du CA. L’exercice a été marqué par le renouvellement des grands référencements EADS et la mise en œuvre d’une alliance stratégique européenne dans les services d’ingénierie avec les groupes Yacht Teccon en Allemagne et Morson au Royaume Uni. Par ailleurs, les filiales canadienne et roumaine poursuivent leur croissance et la reprise du marché en France permet d’envisager une croissance de l’activité et de la rentabilité en 2011.

Transport : croissance et retour à l’équilibre confirmé

En millions d’euros

2009

S1 2010

S2 2010

2010

Prise de commandes

28,5

25,5

9,2

34,7

Chiffre d’affaires

31,9

14,0

15,1

29,1

Marge opérationnelle

(4,7)

(1,3)

(0,1)

(1,5)

En % du CA

-14,7%

-9,3%

-0,7%

-5,1%


Au cours de l’exercice 2010, cette activité a enregistré un bon niveau de commandes et poursuivi avec succès la mise en œuvre de son plan de redressement. Malgré des efforts commerciaux importants, le second semestre marque le retour à l’équilibre d’exploitation et à la croissance (+11 % versus S2 2009). Parallèlement, la gamme de produits et de technologies a été rénovée. L’activité transport est désormais en mesure d’adresser, dès 2011, un marché croissant avec des solutions compétitives et aux standards les plus élevés.

Produits* (filiale Diginext) : déploiement export

En millions d’euros

2009

S1 2010

S2 2010

2010

Prise de commandes

12,4

7,5

12,1

19,5

Chiffre d’affaires

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant