CS : le redressement tarde à se concrétiser

le
0
La rentabilité du groupe a déçu. (© CS)
La rentabilité du groupe a déçu. (© CS)

Alors qu’il venait de toucher un sommet en l’espace de quatre ans et demi, le titre du spécialiste des systèmes d’information critiques pour l’aéronautique-défense et la sécurité a brutalement décroché dans de très importants volumes d’échange. L’action CS Communication & Systèmes a ainsi plongé de 13,6% le 13 septembre, puis de 2,7% le lendemain.

C’est peu dire que les comptes semestriels ont déçu. Si la croissance interne du chiffre d'affaires est ressortie supérieure aux attentes à 9,1%, soit le niveau le plus élevé atteint depuis plus d'une décennie, c’est point de vue rentabilité que le groupe a déplu. En progression de 12%, le résultat opérationnel courant s'est établi à 4,1 millions d’euros, ce qui traduit une hausse extrêmement limitée de la marge. En cause, une dégradation plus marquée des activités d'ingénierie réalisées pour Airbus.

Un réel intérêt spéculatif

Ces derniers mois, les investisseurs avaient redécouvert puis plébiscité cette valeur à l’historique très chahuté, marqué par une recapitalisation houleuse et des cessions d’actifs substantielles. Las, le redressement de la rentabilité semble plus lent qu’escompté en dépit d’un regain de dynamique commerciale, avec une croissance retrouvée depuis quatre semestres.

Reste que CS conserve un réel intérêt spéculatif lié à une possible entrée de Sopra Steria Group à hauteur de 10,8% du

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant