CS : Chiffre d’affaires 2010

le
0
Communiqué

Au cours du 4ème trimestre 2010, le groupe CS a enregistré un chiffre d’affaires de 54,6 M€, en croissance de 10,2% par rapport au 4ème trimestre de l’exercice précédent. Le chiffre d’affaires du second semestre 2010 renoue ainsi avec la croissance à 98,2 M€ contre 95,0 M€ au S1 2010 et 97,2 M€ au S2 2009.

Sur l’ensemble de l’exercice 2010, le chiffre d’affaires s’établit à 193,2 M€, en retrait de 6% par rapport l’exercice précédent.

Le rebond des prises de commandes sur le quatrième trimestre 2010 (82,6 M€ de commandes, à comparer à 27,9 M€ sur T3 2010) permet d’atteindre 195,2 M€ de commandes sur l’exercice, soit un ratio de book-to-bill supérieur à 1. Le carnet à fin décembre 2010 s’établissait à 16,2 mois de chiffre d’affaires.




1Chiffres non audités

*Chiffres 2009 retraités du transfert au 1er janvier 2010 du département Réalité Virtuelle de l’Activité Aéronautique, Energie, Industrie vers l’Activité Produit.



Activité Défense, Espace & Sécurité : rebond

Avec un chiffre d’affaires de 43,5 M€ au S2 2010, l’activité confirme son retour à une légère croissance organique, après 41,7 M€ au S1 2010 et 43,3 M€ au S2 2009, grâce notamment au déploiement de ses programmes de défense aérienne (CLA et SRSA) et à la montée en charge des projets à L’ESA.

Les prises de commandes se sont élevées sur le trimestre à 44,8 M€ ; avec 78,9 M€ de prises de commandes annuelles, le ratio de book-to-bill atteint ainsi 0.9. Le groupe s’est concentré sur les segments où il dispose d’atouts concurrentiels forts. CS est ainsi devenu le partenaire industriel privilégié de la MOSS, aux côtés de Thales et Cassidian, confirmant ainsi son implication dans la maîtrise d’œuvre du programme SCCOA (Système de Commandement et de Conduite des Opérations Aériennes).Dans le domaine de la sécurité des systèmes d’information, CS a confirmé son positionnement de partenaire de confiance pour la protection des identités, des transactions et des échanges, et a remporté ainsi le projet de « carte d’identité professionnelle » des 200 000 agents du Ministère de l’Intérieur.

Dans le domaine spatial, CS développe avec le CNES le maquettage d’ISIS (segment sol générique), capitalise sur ses solutions technologiques innovantes (Orekit, Vasco et Orféo Tool Box) et a obtenu les premières études lui permettant de se positionner en 2011 sur les futurs programmes CSO (Composante Spatiale Optique) et GEODE 4D (géographie de Défense).



Activité Aéronautique, Energie & Industrie : stabilité de l’Activité

L’activité a maintenu ses positions dans un contexte concurrentiel très actif. Dans le domaine des systèmes embarqués, le groupe a étoffé son offre globale, de l’ingénierie avionique à la certification des logiciels embarqués temps réel (norme DO 178B) et étend son savoir-faire à la refonte et à la gestion de bancs de tests. Cette année a été marquée par la forte croissance de CS Canada qui pénètre pour la première fois le marché américain grâce à sa collaboration avec Pratt & Whitney US. En Europe, CS a renouvelé, en partenariat, son double référencement EADS (E2S pour les services d’ingénierie et Application Project Services pour les SI techniques) et enregistre une bonne dynamique en Roumanie, centre nearshore de l’activité.

Par ailleurs, CS confirme sa place d’acteur engagé dans la filière nucléaire française en renforçant ses positions au CEA et chez EDF, avec notamment la mise en œuvre du Système d'Information Industriel de l'EPR de Flamanville.

Activité Transport : retour à la croissance confirmé

Le rebond de l’activité sur le 4ème trimestre permet de renouer avec la croissance du CA sur le second semestre 2010 (+10,7% par rapport à S2 2009). Sur l’exercice, l’activité a enregistré
34,7 M€ de commandes (book-to-bill de 1.2), du fait de la signature du projet de Free-flow du Portmann Bridge au Canada et à la vente de produits en mode indirect, en Grèce notamment.

En parallèle, CS a poursuivi ses investissements technologiques sur son logiciel back-office Toll E2E mais aussi sur le portique free-flow ainsi que les équipements de péage classiques. Ces investissements permettent de proposer désormais une gamme complète au plus haut niveau de compétitivité.

Activité Produits : très bon niveau de commandes

Diginext a poursuivi sa percée à l’international (40% de son activité) et est désormais reconnu comme un des leaders mondiaux des conditions d’emploi et de mise en œuvre des liaisons de données tactiques (LDT) ainsi que de la conception de systèmes de navigation. Dans ce domaine, Diginext a signé au 4ème trimestre, deux contrats pour la fourniture de MilGPS (premier récepteur européen dédié aux applications navales) ainsi que des récepteurs Loran C longue portée destinés à équiper les Sous marins Nucléaires Lanceurs d’Engins de la Force Océanique Stratégique.



Description générale de la situation financière et des résultats

L’effectif social au 31 décembre 2010 est de 2090 collaborateurs contre 2096 collaborateurs au 31 décembre 2009. Le Taux d’Activité Congés Exclus moyen sur la même période s’établit à 81,6% (81,1% sur 2009).

Au 31 décembre 2010, la trésorerie nette de dettes (prêt à moyen terme de 10,4 M€) s’établissait à 28,4 M€, contre 32,7 M€ au 31 décembre 2009.

CS confirme son objectif de réduction de pertes opérationnelles (MOP) au second semestre 2010 par rapport au premier semestre 2010.

Par ailleurs, la Direction Générale présentera aux partenaires sociaux un projet de plan de restructuration visant à améliorer de 4 points sa rentabilité opérationnelle par la réduction des frais généraux, l’ajustement des effectifs indirects et de l’Activité Défense, Espace & Sécurité (environ 100 personnes au total).

Dans le prolongement du communiqué du 31 août dernier sur les comptes semestriels, le groupe examinera avec ses partenaires financiers des mesures de renforcement de sa structure financière, tenant compte notamment du probable non-respect, qui devrait être constaté lors de l'arrêté des comptes consolidés 2010, d’un des ratios financiers (covenant2) au titre de son prêt à moyen terme susceptible d'entraîner son exigibilité anticipée, et ce dans la perspective d'accompagner le redressement du groupe.



2« leverage ratio » (dette financière brute / (marge opérationnelle + amortissements et provisions n’ayant pas entraîné de flux de trésorerie)).



CS est un acteur majeur de la conception, de l'intégration et de l'exploitation de systèmes critiques. CS est coté sur le marché Euronext Paris - Compartiment C (Actions : Euroclear 7896 / ISIN FR 0007317813).

Pour en savoir plus : www.c-s.fr

Relations presse
Barbara GOARANT

Tél. : +33 (0)1 41 28 46 94

Contact Investisseurs
Hugues ROUGIER
Tél. : +33 (0)1 41 28 44 44



Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant