Crystal Palace en feu, Ings relève Burnley.

le
0
Crystal Palace en feu, Ings relève Burnley.
Crystal Palace en feu, Ings relève Burnley.

Liverpool qui sombre, Chelsea qui enchaîne et Manchester United qui s'offre le scalp d'Arsenal chez les gros. Ailleurs, Burnley et Newcastle confirment, et Tottenham respire. Un beau week-end de Premier League.

  • L'équipe du week-end : Crystal Palace Quand Palace se rebiffe. En grosse difficulté depuis le début de saison, avec seulement deux petites victoires face à Everton et Leicester, et dans une mauvaise série de cinq matchs sans victoires au coup d'envoi, les hommes de Neil Warnock se sont rebellés ce dimanche. Sous la pluie et portés par un Yannick Bolasie en feu, impliqué sur les deux premiers buts, les coéquipiers de Marouane Chamakh se sont bien battus pour renverser le score et s'imposer face à Liverpool (3-1). Un coup franc magistral de l'Australien Jedinak scelle un beau succès et permet aux Londoniens de s'éloigner temporairement de la zone de relégation. Un vrai bol d'air.

  • Le joueur du week-end : Danny Ings La confirmation. Après un début de saison pénible, avec 10 matchs sans victoire, les Clarets avaient enfin glané leur premier succès de la saison face à Hull City. En déplacement ce week-end au Britannia Stadium, les hommes de Sean Dyche ont remis le couvert grâce à leur jeune attaquant international espoir Danny Ings, auteur d'un vrai doublé de renard en deux minutes. Si Jonathan Walters a ensuite réduit le score à la demi-heure de jeu sur une belle passe de Bojan, le modeste promu remporte son deuxième succès d'affilée et quitte la place de lanterne rouge, désormais occupée par Q.P.R. Et peut remercier Danny Ings.

  • Le but du week-end : Yaya Touré Oui, la frappe de Livemore face à son ancien club était limpide et celle de Giroud aussi puissante que symbolique pour son retour avec les Gunners. Mais que dire de l'action qui précède le but victorieux de Yaya Touré face à Swansea ? Trouvé à l'entrée de la surface par une passe venue de l'aile droite,...




  • L'équipe du week-end : Crystal Palace Quand Palace se rebiffe. En grosse difficulté depuis le début de saison, avec seulement deux petites victoires face à Everton et Leicester, et dans une mauvaise série de cinq matchs sans victoires au coup d'envoi, les hommes de Neil Warnock se sont rebellés ce dimanche. Sous la pluie et portés par un Yannick Bolasie en feu, impliqué sur les deux premiers buts, les coéquipiers de Marouane Chamakh se sont bien battus pour renverser le score et s'imposer face à Liverpool (3-1). Un coup franc magistral de l'Australien Jedinak scelle un beau succès et permet aux Londoniens de s'éloigner temporairement de la zone de relégation. Un vrai bol d'air.

  • Le joueur du week-end : Danny Ings La confirmation. Après un début de saison pénible, avec 10 matchs sans victoire, les Clarets avaient enfin glané leur premier succès de la saison face à Hull City. En déplacement ce week-end au Britannia Stadium, les hommes de Sean Dyche ont remis le couvert grâce à leur jeune attaquant international espoir Danny Ings, auteur d'un vrai doublé de renard en deux minutes. Si Jonathan Walters a ensuite réduit le score à la demi-heure de jeu sur une belle passe de Bojan, le modeste promu remporte son deuxième succès d'affilée et quitte la place de lanterne rouge, désormais occupée par Q.P.R. Et peut remercier Danny Ings.

  • Le but du week-end : Yaya Touré Oui, la frappe de Livemore face à son ancien club était limpide et celle de Giroud aussi puissante que symbolique pour son retour avec les Gunners. Mais que dire de l'action qui précède le but victorieux de Yaya Touré face à Swansea ? Trouvé à l'entrée de la surface par une passe venue de l'aile droite,...




  • ...

    Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

    Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
    Devenez membre, ou connectez-vous.
    Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant