Cryptographie contre "backdoors" : faut-il ouvrir la porte ?

le
0

Les gouvernements devraient-ils avoir accès aux "backdoors" ? En France, Axelle Lemaire vient de faire rejeter un amendement introduisant ces portes dérobées dans les appareils permettant de communiquer de manière chiffrée. Mais le débat continue d'agiter l'écosystème de la cybersécurité et peut avoir de vraies conséquences sur notre vie privée. Réactions à Lille, à l'occasion du Forum International de la Cybersécurité, et analyse en plateau.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant