Crue : que se passerait-il si la Seine atteignait 8,62 m ?

le
4
Des Parisiens gagnent en barque à la fin de l'année 1910, sur la cour de Rome à Paris, la gare Saint-Lazare, cernée par la crue de la Seine. L'inondation de 1910 fut la plus importante du XXe siècle à Paris.
Des Parisiens gagnent en barque à la fin de l'année 1910, sur la cour de Rome à Paris, la gare Saint-Lazare, cernée par la crue de la Seine. L'inondation de 1910 fut la plus importante du XXe siècle à Paris.

La crue de 1910 au cours de laquelle le niveau de la Seine avait atteint 8,62 m n'a pas laissé que de jolies gravures ou des images en noir et blanc sans son. Elle est aussi le scénario catastrophe sur lequel travaillent scientifiques, pompiers et militaires. Concrètement, si les eaux du fleuve devaient monter à cette hauteur au pont d'Austerlitz, ce serait la bérézina : les stations de métro fermeraient une à une, 900 000 personnes se retrouveraient sans électricité, et 10 000 soldats seraient mobilisés en urgence pour lutter contre l'inondation. Près d'un million de personnes en Ile-de-France se retrouveraient les pieds dans l'eau pendant peut-être deux mois. Un cas de figure "rare, mais probable", estime Pierre-Louis Dubourdeau, chef du service de la prévention des risques à la direction régionale de l'environnement et de l'énergie. Malgré les aménagements réalisés depuis plus d'un siècle le long des berges et la mise en place de quatre barrages de rétention en amont de la capitale, "il y a une chance sur deux pour qu'un habitant de la région connaisse une grande crue" au cours de sa vie, selon M. Dubourdeau. "Nous avons toujours un risque. Il est permanent", a reconnu pour sa part Jean Daubigny, préfet d'Ile-de-France, lors d'un colloque à l'École militaire consacré à la gestion d'une telle crise. Les dégâts occasionnés par une grande crue pourraient se chiffrer entre 25 et 40 milliards d'euros, en termes de coûts directs et d'impacts...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • gjack le jeudi 12 déc 2013 à 13:15

    que se passerait-il si la Seine atteignait 8,62 m? une nouvelle taxe verrait le jour

  • dotcom1 le jeudi 12 déc 2013 à 10:28

    @ k.ur.ki : la crue de 1910, c'était avant l'urbanisation à outrance, les parkings et les routes. Je vois pas trop la causalité!

  • M2280901 le jeudi 12 déc 2013 à 10:16

    et des millions de rats qui sortiraient des égoûts

  • kurki le jeudi 12 déc 2013 à 10:01

    Si une telle crue se reproduisait, malgré les réservoirs, la faute serait à chercher du côté de l'urbanisation à outrance, des parkings, des routes, etc, dont les eaux ne peuvent plus s'infiltrer vers les nappes phréatiques !