Crowdfunding : les investisseurs se ruent sur les plateformes de financement participatif

le
0
Allianz France investira en capital, au côté des particuliers inscrits, dans le tour de table de start-ups. L'accord non exclusif porterait sur une enveloppe initiale supérieure à 5 millions d'euros, reconductible
Allianz France investira en capital, au côté des particuliers inscrits, dans le tour de table de start-ups. L'accord non exclusif porterait sur une enveloppe initiale supérieure à 5 millions d'euros, reconductible

Les partenariats se multiplient. Pas de doute, le financement participatif séduit désormais banques et assureurs. Selon nos informations, l'assureur Allianz France vient de conclure un partenariat de coinvestissement avec la plateforme Smartangels. Il investira en capital, au côté des particuliers inscrits, dans le tour de table de start-ups. L'accord non exclusif porterait sur une enveloppe de plusieurs millions d'euros.

Bloc "A lire aussi"

L'irruption des grands investisseurs. C'est la véritable leçon de ce premier trimestre 2015 pour le crowdfunding français : l'arrivée en force des institutionnels. Prudents, sinon réticents jusqu'à 2014, ils prennent désormais la mesure de la nouvelle donne du financement participatif. Ces dernières semaines, plusieurs accords ont été conclus - Generali avec Prêt d'Union, Groupama Banque avec Unilend -, toujours sur le terrain du prêt. La semaine dernière, la plateforme de prêt Lendix a sécurisé un financement de 25 millions d'euros avec plusieurs investisseurs, dont la banque Wormser Frères, Sycomore ou la famille Decaux, tout en renforçant son propre capital pour 3,2 millions. Mais avec l'accord Allianz-Smartangels, c'est la première fois qu'un partenariat porte sur le financement en capital dans des start-ups.

Près de 12.000 membres chez Smartangels pour 11 millions d'euros

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant