Crossject : initiation de couverture (Crossject)

le
0

INITIATION COV.

Nous initions la couverture de Crossject, un nouvel entrant dans le secteur des « supergénériques » (New Therapeutic Entities ou NTE). La société est reconnue pour son produit ZENEO, un système d’injection sans aiguille unique au monde. Les essais cliniques portant sur le Méthotrexate sont terminés. Ils devraient commencer pour six autres molécules. Sur la base d’un cours de l’action de 7,5€, la capitalisation boursière actuelle avoisine 50 m€. Retenant un objectif de cours de 24,5€ compte tenu des très fortes perspectives de croissance de la société, le potentiel de hausse de l’action est, selon nous, considérable (supérieur à 220%).

Le portefeuille de produits en développement de Crossject est composé de sept médicaments : le méthotrexate (polyarthrite rhumatoïde), le sumatriptan (migraine aiguë), l’épinéphrine (traitement des chocs anaphylactiques), la naloxone (surdoses d’opioïdes), l’apomorphine (maladie de Parkinson), le midazolam (épilepsie) et le L15 (nom et indications confidentiels). Les premières ventes sont attendues en 2017 (au S2 pour le méthotrexate dont les études cliniques sont déjà terminées), alors que le sumatriptan, encore en phase d’études cliniques, devrait obtenir l’autorisation de mise sur le marché et être lancé au S1 2018, comme le L15. Le midazolam devrait quant à lui être approuvé au S2 2017, puis être lancé sur le marché en 2018. L’épinéphrine devrait être commercialisé courant 2018, alors que l’apomorphine et la naloxone le seront courant 2019.

Selon nos estimations, Crossject devrait être en mesure de générer un chiffre d’affaires total d’environ 200 m€ dès 2021, se répartissant comme suit :

Zeneo est un dispositif d’injection sans aiguille pré-rempli, à dose fixe et à usage unique d’abord développé par la division « drug administration » des Laboratoires Fournier en collaboration avec la SNPE (Société Nationale des Poudres et Explosifs, au capital de Crossject). En 2001, la technologie a été vendue à Crossject nouvellement créée. GSK était à l’origine le principal partenaire de Crossject, visant le développement d’une solution pour ses vaccins. Ce marché a finalement été considéré comme trop risqué au regard des besoins d’investissement, de la faiblesse des marges et de l’importance des volumes requis. Crossject a donc été restructuré entre 2011 et 2013, avec un changement de stratégie : le but de Crossject n’était plus de vendre un dispositif aux grands groupes pharmaceutiques pour l’administration de leurs molécules, mais de commercialiser ses propres dispositifs pré-remplis, à partir des NTE, associant un médicament connu (générique) et un mode d’administration innovant. De nouveaux partenariats industriels ont également été signés avec Hirtenberger (pour les côtés pyrotechniques et mécaniques) et Cenexi (remplissage aseptique et emballage final). Aujourd’hui, le dispositif Zeneo est protégé par plus de 400 brevets couvrant 80% du marché (dont les États-Unis, l’Europe et le Japon) jusqu’en 2035.


Si le fichier PDF ne s'affiche pas ou pour le télécharger, cliquez ici.

Pour consulter le fichier PDF en intégralité, cliquez ici.

Pour visualiser les documents au format PDF, vous pouvez télécharger gratuitement Acrobat Reader XI.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant