Croissance "sans équivalent en France" pour l'aéroport de Nantes

le
6

NANTES (Reuters) - L'aéroport de Nantes a franchi en 2014 la barre des 4 millions de passagers, a annoncé vendredi Aéroports du Grand Ouest (AGO), apportant de l'eau au moulin des partisans de son transfert controversé à Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique).

Le nombre de passagers de Nantes-Atlantique a ainsi doublé en l'espace de neuf ans, et son taux de croissance l'année dernière (+ 5,5 %) est "sans équivalent en France", où la moyenne des autres aéroports régionaux tourne autour de 1 à 2 %.

Il a atteint le seuil de 4 millions de passagers avec quatre ans d'avance sur les prévisions de la déclaration d'utilité publique de Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique).

"Pour la première fois, en 2014, on a dû refuser à certaines compagnies aériennes d'opérer des vols le samedi ou le dimanche en été, parce qu'on utilisait tous les créneaux disponibles", a précisé Nicolas Notebaert, président de la filiale du groupe Vinci, concessionnaire de l'équipement.

L'actuel aéroport de Nantes, situé au sud-ouest de l'agglomération, a ainsi connu "80 jours tendus" dans l'année, contre "dix" il y a encore deux ans.

Le président d'AGO s'est toutefois refusé à commenter les déclarations du Premier ministre Manuel Valls, qui a confirmé son intention d'engager les premiers travaux autour de l'équipement l'an prochain, après l'extinction des recours des opposants au projet.

"Techniquement, c'est tout à fait possible de démarrer les travaux en 2015, car nos capacités d'investissement sont là", a simplement déclaré Nicolas Notebaert. "Mais on n'a pas à penser ou à commenter les déclarations du Premier ministre : un concessionnaire n'est là que pour mettre en oeuvre les décisions de son concédant."

Les propos de Manuel Valls ont provoqué la surprise de la ministre de l'Ecologie Ségolène Royal, qui lui a souhaité "bon courage" face à l'ampleur de la mobilisation contre le nouvel aéroport, également construit par Vinci.

(Guillaume Frouin, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • guymar le vendredi 2 jan 2015 à 23:33

    Il y a un aéroport a Metz et les français du coin prennent l'avion à Bruxelles,a lLuxembourg ou a Düsseldorf pour 10 balles de moins Il est comme ça le Français et ensuite il chiale parce que tout fout le camp

  • guymar le vendredi 2 jan 2015 à 23:28

    Ils rien compris les gens n'en veulent pas de cet aéroport inutile

  • bstefank le vendredi 19 déc 2014 à 16:55

    Au rythme où va la justice des T.A. et des recours afférents je trouve Valls bien optimiste ou alors il lit dans le marc de café !

  • M8252219 le vendredi 19 déc 2014 à 16:47

    AUCUN ÉCOLO N'HABITE À BOUGUENAIS:pour atterrirent les avions sont à moins de 200 mètres au-dessus des habitations

  • M8252219 le vendredi 19 déc 2014 à 16:43

    Les Nantais et les habitants de Bouguenais aimeraient bien que les avions ne leurs passent plus au raz de la casquette.

  • dotcom1 le vendredi 19 déc 2014 à 16:35

    4 millions de passagers, c'est autant qu'à Beauvais, qui conciste en un abribus et 3 préfabriqués. Honnêtement Nantes peut encore doubler sans avoir à déménager.