Croissance mondiale... modérée mais suffisante !

le
1
Pour François-Xavier Chauchat, les prochaines semaines pourraient être volatiles sur les marchés actions. (© DR)
Pour François-Xavier Chauchat, les prochaines semaines pourraient être volatiles sur les marchés actions. (© DR)

Il est maintenant établi que les Cassandre se sont réveillées trop tôt cette année. Le scénario d’une crise financière chinoise a perdu en crédibilité, les prix des matières premières se sont stabilisés, l’économie américaine se porte bien, et même le Brexit a échoué à déstabiliser les marchés.

Même si le vote britannique porte des risques très significatifs pour l’avenir, le Royaume-Uni semble avoir évité la récession, et la contagion à la périphérie de la zone euro—et à l’Italie en particulier—n’a pas eu lieu.

Maintenant que nous y voyons un peu plus clair, il apparait que la croissance mondiale reste modérée, et, logiquement, le message des marchés financiers est qu’il n’y avait pas de raison de s’en plaindre. Il y a suffisamment de croissance dans le monde pour que nombre de sociétés puissent prospérer, et en même temps pas assez pour qu’un risque de surchauffe n’apparaisse.

Cette phase d’expansion pourrait donc s’avérer aussi spectaculaire dans sa durée qu’elle a été peu spectaculaire dans son intensité. Mais derrière la stabilité de la croissance globale émerge un nouveau cycle. Une période s’achève, qui a vu les pays émergents ralentir nettement, la croissance en Europe accélérer, et l’économie américaine connaître une croissance volatile mais correcte.

Nous entrons dans une phase de croissance mieux synchronisée.

De grands

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • monjohn il y a 9 mois

    C'est quand même formidable cette méthode Coué! Ca règle tout!