Croissance : le gouvernement table sur 1% en 2014 puis 1,7% en 2015

le
5
Croissance : le gouvernement table sur 1% en 2014 puis 1,7% en 2015
Croissance : le gouvernement table sur 1% en 2014 puis 1,7% en 2015

La prévision est «raisonnable». Le ministre des Finances, Michel Sapin, a estimé mardi que la France pouvait accrocher un taux de croissance de 1,7% en 2015. L'ancien ministre du Travail du gouvernement Ayrault a par ailleurs confirmé l'objectif de 1% de croissance en 2014, devant des journalistes lors d'une visite d'entreprise près de Lyon.

«1,7% pour l'année prochaine, c'est la prévision actuelle du FMI ou de la Commission, voilà des éléments de repère qui me paraissent raisonnables», a-t-il justifié.

Le ministre s'exprimait à la veille de la présentation en conseil des ministres des grandes orientations macroéconomiques et budgétaires de la France pour les trois années à venir, saluées par Bruxelles, et a repris des chiffres déjà évoqués par son prédécesseur à Bercy, Pierre Moscovici.

«Des prévisions en ligne avec celles du FMI et de la Commission»

«Si on annonce 1% de croissance aujourd'hui, ce n'est pas pour ensuite annoncer une croissance plus faible, il faut le faire de manière réaliste», a déclaré Michel Sapin.. «Il ne s'agit pas de croire qu'en une année nous allons retrouver le nirvana de la croissance française mais ça va se faire progressivement: cette année 1%, l'année dernière un tout petit 0,3%», a-t-il ajouté.

«Les prévisions de croissance sur lesquelles nous travaillons sont parfaitement en ligne avec celles du FMI et de la Commission» européenne, a-t-il précisé, ajoutant: «je ne cherche pas à être au-dessus mais à être en haut de la fourchette parce que nous sommes en haut».

Le Fonds monétaire international a annoncé une croissance de 1% du Produit intérieur brut de la France en 2014 lors de ses dernières prévisions. Plus optimiste, la Commission européenne avait évoqué 1,1% cette année dans ses prévisions d'automne. Jusqu'ici, le gouvernement tablait sur «0,9%, plutôt 1%». Ce chiffre correspond à celui des dernières prévisions officielles du ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • fbordach le mercredi 23 avr 2014 à 06:34

    Sapin de Noël! Ces prévisions, au doigt lève, c'était avant que Valls ne soit oblige de revoir son bricolage sous la pression des socialistes... Le changement c'est vraiment pas maintenant, vivement que nos créanciers perdent patiençe et que les taux s'envolent, le gouvernement n'aura alors plus de choix!

  • Dailan le mercredi 23 avr 2014 à 05:29

    Des prévisions au "doigt mouillé". Dans tous les cas si croissance il y a, elle ne sera pas due à leurs actions décousues et incohérentes.

  • dupon666 le mercredi 23 avr 2014 à 03:48

    ces bouffons sont pathetiques à pinailler pour 0.1% à 2 ans....Surtout quand on analyse les previsions à deux ans dans le passé qui sont tombées completement à coté de la plaque

  • jfvl le mardi 22 avr 2014 à 16:16

    Cà c'était avant que les parlementaires socialistes contestent le plan Valls !

  • gacher le mardi 22 avr 2014 à 14:46

    et la BCE voit en 2014 1.2 % de croissance en europe, en 2015 1.5% et en 2016 1.8 %. comme on est plutot plus mauvais, on peut envisager en France en 2014 1%, en 2015 1.3% et 2016 1.6 %.De toutes façon 2015 et surtout 2016 ne sont que des prévisions fantaisistes.