Croissance : le défi reste entier pour 2013

le
0
DÉCRYPTAGE - Malgré la relative bonne surprise enregistrée au troisième trimestre, les doutes persistent sur la capacité de la France à atteindre l'objectif de 0,8% l'an prochain.

On savait que la balance de la croissance du troisième trimestre en France pencherait, à peu de chose près, dans le vert ou dans le rouge. Le ministre de l'Économie, Pierre Moscovici, pariait il y a quelques jours sur «une croissance très légèrement positive» au troisième trimestre. Un pari risqué mais finalement bien senti. Le PIB a donc augmenté de 0,2% au troisième trimestre, selon le chiffre publié ce jeudi matin par l'Insee.

Mais qu'il soit légèrement positif ne change au fond pas grand-chose. Le fait est que l'économie française peine à sortir de la stagnation dans laquelle elle est engluée depuis la fin 2011 - le chiffre du deuxième trimestre a d'ailleurs été corrigé et fait finalement apparaître un léger repli au lieu d'une stabilité. La consommation des ménages tient...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant