Croissance : l'opposition exhorte Hollande à «changer de politique»

le
0
Croissance : l'opposition exhorte Hollande à «changer de politique»
Croissance : l'opposition exhorte Hollande à «changer de politique»

Les mauvais chiffres s'accumulent aussi vite que les critiques pour l'anniversaire de l'élection de François Hollande à la présidence de la République. Après la publication par Bruxelles des mauvaises prévisions pour la France en 2013 et 2014, l'opposition réclame vendredi au chef de l'Etat de «changer de politique».

«L'urgence est là. François Hollande doit dire la vérité aux Français, au lieu de les tromper avec des slogans et de fausses promesses», attaque Jean-François Copé, président de l'UMP. «Il doit mettre de l'ordre dans son équipe gouvernementale, au lieu de laisser les ministres, pourtant comptables de ces piètres résultats, se déchirer en public. Et il doit prendre les mesures qui s'imposent, au lieu de se reposer sur des demi-mesures en attendant que la croissance mondiale tire mollement une France déclassée par sa faute», martèle-t-il.

Hollande doit «regarder son échec en face», selon Copé

Appelant François Hollande à «regarder son échec en face» et à «changer de politique», Jean-François Copé rappelle que le «Programme de stabilité» présenté par le gouvernement en avril dernier prévoyait une réduction des déficits «à 2,9% du PIB en 2014». Selon lui, «c'est donc la Commission européenne qui s'est chargée de trancher le petit désordre intellectuel socialiste, en révisant à la baisse toutes ses prévisions pour la France». «Croissance, déficit public, dépenses publiques, baisse du chômage : sans réformes courageuses, aucun des objectifs que s'était fixé François Hollande ne sera atteint. Pour les experts de la Commission, les mesures prises ne sont pas à la hauteur des enjeux», affirme le chef du principal parti d'opposition.

Dans la même veine, Valérie Pécresse, secrétaire générale déléguée de l'UMP, estime dans un communiqué que «les prévisions économiques de l'UE viennent souligner l'assombrissement des perspectives économiques pour notre pays et...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant