Croissance française: et si les optimistes avaient raison

le
0
Les chiffres publiés sur l'économie française depuis le début de l'année ont réservé quelques bonnes surprises. Mais les économistes restent divisés sur la durée de cette embellie.

Cette fois, les économistes semblent dépassés par les bonnes nouvelles. A en croire la Banque de France, la croissance devrait rebondir en début d'année. Contre toute attente. Au premier trimestre, l'activité pourrait progresser de 0,8%, selon l'indicateur avancé de l'institution. Les chefs d'entreprises se montrent également bien plus enclins à investir cette année (+14% en 2011).

Les économistes les plus optimistes, ainsi que le gouvernement, auraient-ils raison de tabler sur une forte accélération de la croissance, aux alentours de 2% en 2011? «La croissance estimée par la Banque de France au quatrième trimestre 2010 et au premier trimestre 2011, à savoir +0,6% puis +0,8%, garantirait déjà une hausse de l'activité de 1,4% sur l'année, même si l'économie s'arrêtait totalement de croître au cours des 3 trimestres suivants», avance-t-on chez Exane BNP Paribas. Le consensus des économistes, situé aux alentours de 1,5%, pourrait donc être largement dépassé

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant