Croissance en 2015 : «Pour créer de l'emploi, il faut dépasser 1%», rappelle Hollande

le
13
Croissance en 2015 : «Pour créer de l'emploi, il faut dépasser 1%», rappelle Hollande
Croissance en 2015 : «Pour créer de l'emploi, il faut dépasser 1%», rappelle Hollande

Au lendemain de la publication des prévisions de l'Insee confirmant bien une reprise en 2015, mais insuffisante pour réduire le chômage, 

François Hollande a réagi à l'occasion d'un déplacement à Forges de Trie-Château (Oise). «Notre économie redémarre. Les chiffres encore publiés ce matin le confirment. Mais redémarre encore lentement. On parle de plus de 1% de croissance en 2015. Mais enfin, nous devrions avoir des objectifs encore plus élevés et pour créer de l'emploi, il faut avoir plus de 1% de croissance», a déclaré le chef de l'Etat, qui a annoncé «un mécanisme exceptionnel» pour soutenir l'investissement.

Plus tôt dans la matinée, ce vendredi, Michel Sapin en a appelé aux entreprises. «Aujourd'hui, les entreprises ont la capacité d'investir, elles doivent investir», a déclaré le ministre des Finances au micro de la radio RTL, y voyant une «responsabilité du monde économique».  «Ce n'est pas faire la leçon mais elles ne le font pas suffisamment globalement pour qu'une croissance solide et durable s'installe en France», a-t-il ajouté. «Ces marges des entreprises, globalement, ont retrouvé un bon niveau. Il faut que ces marges se transforment en décision et en investissement», a insisté le patron de Bercy.

L'Insee prévoit une reprise de l'activité en France dans la première moitié de l'année 2015 mais prévient que les investissements resteront «atones» au premier semestre, malgré un «net redressement» du taux de marge des entreprises. Pour relancer l'investissement, il faut que les entrepreneurs «retrouvent cette confiance qui passe par la constance de notre politique», a souligné Michel Sapin. «La première chose à faire c'est de tenir le cap (...) ce qui ne veut pas dire ne pas bouger», a-t-il poursuivi. Mais au contraire, «on peut accélérer pour aller plus vite», a-t-il répété.

Un «mécanisme exceptionnel» de soutien à l'investissement

François Hollande a annoncé ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • FullOil le samedi 4 avr 2015 à 18:54

    qu'il attende que le pétrole remonte ainsi que l'euro et il va voire ou est la croissance ce sauveur du monde libre.

  • 445566ZM le samedi 4 avr 2015 à 18:08

    Ni la croissance, ni la confiance ne se décrétent pas. Tous les efforts des contribuables sont restés vains, le déficit annuel ne baisse pas: 90 milliards (30% des revenus), malgré l'environnement économique favorable. L'amélioration c'est pour "2017", c'est à dire jamais.

  • M3366730 le samedi 4 avr 2015 à 11:31

    Hé oui ! http://www.contribuables.org/2015/04/avec-francois-hollande-cest-poisson-davril-tous-les-jours/et 2 091 milliards de dette mais c'est pas grave "cela ne coûte rien, c'est l'état qui paie !"

  • M3366730 le samedi 4 avr 2015 à 11:27

    Hollande : "la reprise elle est là, je la sens elle est là", "cela ne coûte rien, c'est l'état qui paye" !. Depuis sont arrivée + de 90 milliards d'impôts en plus pour les entreprises et particuliers qui sont imposés, l'état qui augmente son train de vie minimum de 1,4%/an et une augmentation de la dette de + 320 milliards ! "tout va très bien madame la marquise,......"

  • M3366730 le samedi 4 avr 2015 à 11:25

    il faut faire participer les nantis : http://www.observatoiredesgaspillages.com/2014/11/combien-coutent-les-retraites-des-fonctionnaires/ Les retraites des fonctionnaires coûteront 75 milliards d’euros à l’Etat en 2015, un coût qui atteindra près de 1400 milliards d’euros à l’horizon 2050. Les retraites de la fonction publique représentent 25% de la dépense retraite en France, alors que les fonctionnaires retraités ne représentent pas plus de 15% des pensions servies !

  • M8252219 le vendredi 3 avr 2015 à 22:23

    Les réformes qui auraient du être faites:la TVA SOCIALE tous les français et d'autres en bénéficient et certains en profitent,tous devraient participer à sont financement,pas seulement les salariés et les entreprises.RÉDUCTION de moitié du nombre des élus et des fonctionnaires à tous les niveaux nationaux et locaux,SUPPRESSION: de tous les régimes et statuts spéciaux:travail tous à 39 hrs payées 35:tous la retraite à 65 ans avec le même calcul;tous à 3 jrs de carence en arrêt maladie.

  • M940878 le vendredi 3 avr 2015 à 12:07

    M82 : eh oui , plus de 7 millions de fonctionnaires ou assimilés en France , pire que sous les soviets ! sans doute 2 ou 3 millions payés à ne rien faire

  • M8252219 le vendredi 3 avr 2015 à 11:51

    C'était LA RÉDUCTION DES FRAIS DE FONCTIONNEMENT de l'état et des services sociaux qui aurait dû être la priorité du gouvernement.Toute notre production de richesses est engloutie par ces frais de fonctionnement, Fonctionnaires en trop grand nombres et régimes et statuts spéciaux au temps de travail réduit,promotion automatique à l'ancienneté,primes régulière injustifiées,retraite au calcul spécifique,garantie de l'emploi,absence régulière. Et 620 000 élus 10 fois de trop.

  • M940878 le vendredi 3 avr 2015 à 11:48

    Hollande , l'économiste de renommée mondiale ! hihihi !!!

  • M940878 le vendredi 3 avr 2015 à 11:47

    Pas seulement 1% mais plus de 1,5% sur plusieurs années consécutives