Croissance : «Des jours meilleurs sont devant nous», assure Cazeneuve

le
8
Croissance : «Des jours meilleurs sont devant nous», assure Cazeneuve
Croissance : «Des jours meilleurs sont devant nous», assure Cazeneuve

«Ces chiffres nous confortent dans notre stratégie.» Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault, comme ses ministres de l'Economie et du Budget Pierre Moscovici et Bernard Cazeneuve, s'est réjoui du rebond inattendu du produit intérieur brut (PIB) de 0,5% au deuxième trimestre, annoncé par l'INSEE ce mercredi.

«Après six trimestres consécutifs, l'Europe est sortie de la récession», s'est félicité le chef du gouvernement, soulignant que «pour la France, la récession a été plus courte : deux trimestres» et que «le rebond de croissance de +0,5% est plus important que la moyenne de la zone euro», même si l'Allemagne fait mieux, avec une hausse vigoureuse de 0,7% de son PIB. Cela conforte, selon lui, «le message que le président de la République a exprimé toute la semaine dernière» et «montre que nous sommes sur le bon chemin».

«Des jours meilleurs sont aujourd'hui devant nous»

«Cela montre incontestablement que des jours meilleurs sont aujourd'hui devant nous», a renchéri le ministre délégué en charge du Budget, Bernard Cazeneuve. Lui aussi met en avant l'impact de la politique gouvernementale : «La croissance ne se décrète pas, on ne l'attend pas non plus, on l'a suscité, on l'entretient par une action patiente et méthodique qui commence aujourd'hui à porter ses fruits.» «L'engagement du président est en train de donner des résultats», a également fait valoir le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls.

Pierre Moscovici a immédiatement salué «ce très net rebond de la croissance», estimant qu'il «amplifie les signes encourageants de reprise». «Ce chiffre, supérieur aux prévisions disponibles, confirme, a-t-il assuré, la sortie de récession de l'économie française, que laissaient déjà entrevoir les dernières enquêtes de conjoncture et les chiffres récents de la production industrielle, de la consommation des ménages et du commerce extérieur.»

L'UMP n'y voit qu'une simple «correction ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • janaliz le mercredi 14 aout 2013 à 21:17

    C'est cela même ! Je n'ai même pas pris le temps de lire l'article. Complètement inutile... Ce type est un vulgaire remplaçant.....

  • M9035148 le mercredi 14 aout 2013 à 20:50

    Pépère, JMZ,Moscouvichy fanfaronnent .... Le chomage augmente ...

  • ldupon11 le mercredi 14 aout 2013 à 18:50

    On peut donc continuer à augmenter les impôts et taxes, no limite pour les socialistes! !!

  • mlaure13 le mercredi 14 aout 2013 à 18:46

    Regardez-les TOUS, avec leurs manches à Koui-lles, pour écouter pareilles kon-neries !!!...

  • mlaure13 le mercredi 14 aout 2013 à 18:44

    Patience...fortunos...Ca vient !!!...De toute façon, c'est un pléonasme, puisque FH a dit que la crise était derrière nous ???... MdR...

  • M2766070 le mercredi 14 aout 2013 à 18:43

    heu dans 2,3 mois quand on aura replongé , il dira quoi ce grand hom ? et furtunos qui croit encore au père noel, ou père pingouin... ha ha ha ha

  • fortunos le mercredi 14 aout 2013 à 18:05

    je ne comprends plus,les experts de l'UMP si competents nous avaient raconte que l economie francaise s ecroulerait en qq mois si par malheur F Hollande etait elu.j ai l impression qu ils se sont completement plantés!!!!

  • NORDGHAZ le mercredi 14 aout 2013 à 17:43

    super ces infos, il faut accélerer appauvrissez beaucoup plus les classes moyennes encore plus d'impots et taxes en tous genres et vous finirez par avoir 1% ou plus de croissance et là la courbe du chomage sera inversé... c'est glauque le peuple est en train de mourir dixit la grece le portugal l'espagne crete...