Croissance, déficits: Bruxelles critique l'optimisme de Paris

le
0
À l'occasion de la publication de son premier «semestre européen», la Commission prie la France de «renforcer ses efforts budgétaires».

Paris doit redoubler d'efforts pour assainir ses finances publiques. C'est l'avis de la Commission européenne, qui a rendu hier son verdict sur les grandes orientations budgé­taires présentées par les Vingt-Sept. Une première dans le cadre de la gouvernance économique renforcée.

Pointée pour des scénarios macroéconomiques trop optimistes et des mesures peu précises, la France «doit renforcer ses efforts budgétaires afin de remplir les objectifs fixés pour cette année, pour 2012 et 2013», a affirmé le commissaire aux Affaires économiques, Olli Rehn. Bruxelles s'interroge sur la capacité de la France à résorber son déficit excessif d'ici à 2013 sans mesures supplémentaires, et elle appelle Paris à «utiliser intégralement tout revenu imprévu pour accélérer la réduction de son déficit et de sa dette publique». Il serait aussi souhaitable, selon le projet de recommandation, de lutter contre le chômage en revoyant la législation du travail, et d'amélior

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant