Croissance, déficit, dette : l'Insee va recalculer les années passées

le
0

Des données essentielles, comme le PIB, pourraient être réorientées à la hausse, et d'autres, comme la dette, à la baisse.

L'Insee a décidé de préparer les esprits bien en amont... Le 15 mai, l'Institut de statistiques publiera les comptes nationaux des dernières ­années, recalculés pour tenir compte de nouvelles normes internationales de comptabilité. Et avec la conséquence, prévient-il déjà, de conduire à «réviser substantiellement» le niveau de certains indicateurs importants (PIB, investissement...) ou de certains ratios fondamentaux (déficit public, dette, taux de marge...).

Si «l'impact quantitatif exact de ces révisions» ne sera disponible que dans quatre mois, donc, il est «d'ores et déjà possible d'indiquer au moins le sens des révisions attendues», précise l'Insee. Le niveau du PIB serait ainsi revu à la hausse, tout comme la part de l'industrie dans la valeur ajoutée totale, l'investissement ou les exportations. Les importations, ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant