Croissance de l'économie française encore poussive

le
0

Dans son dernier point de conjoncture, l'INSEE table sur une hausse du PIB français de 1,3 % en 2016, un rythme de croissance inférieur à celui prévu par le gouvernement (+ 1,5 %) et à peine plus élevé que celui de 2015 (+ 1,2 %). La croissance serait modeste au troisième trimestre (+ 0,2 %) avant de s'élever au quatrième (+ 0,4 %). "L'activité a calé au deuxième trimestre", souligne l'INSEE. La production manufacturière a nettement décroché (- 0,9 %), enrayée notamment par les mouvements sociaux dans les raffineries et l'industrie de la chimie. Côté demande, la consommation des ménages a marqué le pas (- 0,1 %) après un premier trimestre très dynamique (+ 1,1 %). Contrecoup logique de la baisse de la consommation, l'investissement des entreprises s’est contracté (- 0,4 %). L'effet des grèves du printemps devrait se dissiper, mais l'économie française pâtit toujours des craintes liées aux attentats.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant