Croissance de 1,1 % du marché publicitaire en 2011

le
0
Avec les turbulences économiques, les annonceurs se montrent attentistes sur le quatrième trimestre, selon Havas Media.

Agences et médias ont les yeux rivés sur la fin de l'année. Après le rebond du marché publicitaire français enregistré au cours du premier semestre, la visibilité sur les trois derniers mois de 2011 se révèle très faible.«"Attentisme" est le terme qui caractérise le mieux l'attitude de la majorité des annonceurs», analyse Régine Tournier, directrice déléguée achats expertise d'Havas Media France. Selon le modèle de prévision MPG Fast, que la branche de conseil et achat médias du groupe de communication français dévoile aujourd'hui, les investissements publicitaires ne devraient progresser que de 0,3 % au quatrième trimestre.

Stratégies bimédias

Après les turbulences économiques qui se sont amplifiées cet été, les signes de ralentissement étaient déjà perceptibles en septembre sur le média télévision. Les chaînes nationales ont connu un véritable coup de frein, avec un volume publicitaire en recul de près de 17%, selon l'institut K

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant