Croissance 2013 : des raisons d'espérer ?

le
52
Le ministre de l'Économie, Pierre Moscovici, espère pouvoir atteindre une croissance supérieure à 1 % en 2014 contre une prévision de 0,9 % grâce à un choc de confiance.
Le ministre de l'Économie, Pierre Moscovici, espère pouvoir atteindre une croissance supérieure à 1 % en 2014 contre une prévision de 0,9 % grâce à un choc de confiance.

C'est une bonne nouvelle. La croissance française a terminé l'année sur une légère hausse de 0,3 % du PIB après avoir stagné en 2012. La richesse annuelle créée retrouve ainsi son niveau d'avant-crise.

Le gouvernement pourra se féliciter d'un chiffre légèrement supérieur à l'hypothèse utilisée dans ses prévisions budgétaires fixée à 0,1 %. Mais cet arc-en-ciel dans la grisaille de l'économie française ne permettra même pas de tenir l'objectif de réduction du déficit alors même qu'une croissance supérieure aux attentes est censée stimuler les rentrées fiscales. Celles-ci n'ont pas augmenté autant qu'attendu pour chaque dixième de croissance enregistré. Les spécialistes parlent de surestimation de l'élasticité des recettes à la croissance. Une pratique récurrente des gouvernements à laquelle le premier président de la Cour des comptes, le socialiste Didier Migaud, a appelé à mettre un terme, lors de la remise de son rapport annuel. Au final, le déficit budgétaire 2013, qui devrait être connu définitivement le 31 mars, pourrait dépasser 4,1 %. Voilà pour les finances publiques.

Révision positive des trimestres précédents

Mais la petite croissance de 2013 ne doit pas non plus susciter trop d'attentes pour la conjoncture de 2014. Le chiffre de l'Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) du quatrième trimestre, la dernière donnée manquante pour calculer la croissance sur l'ensemble de...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • psdi le dimanche 16 fév 2014 à 10:02

    Vous pensez que le président va réunir tous ses Français qui "gagnent" juste avant les élections. Je ne sais pas mais ça ne m'étonnerait pas. C'est "dingue" comme il a LIBERE les Français. Attention.......

  • psdi le dimanche 16 fév 2014 à 09:59

    Quand on vous disait que la croissance était au rendez-vous. 6,16m. Il y en a ici qui devrait se décoincer un peu plus. Merci François. Heureusement qu'il nous a donné le cap jusqu'en 2022. On comprend mieux qu'il prépare l'après 2017.

  • leisenb1 le dimanche 16 fév 2014 à 09:38

    Gui gnols 4,1% de déficit après 65 milliard de prélèvements supplémentaires en 5 ansLa révolution n'est plus très loin

  • fbordach le dimanche 16 fév 2014 à 02:35

    Tiens l'idiot utile est en forme, encore une intervention d'un haut niveau intellectuel... L'avantage c'est qu'elle est générique et tellement mal libellée que l'on ne sait pas qui elle vise! En fait tout membre du gouvernement pourrait compléter la description, il suffirait de changer le nom de la destination: Maurice, Angers, Nantes.... On n'a que l'embarras du choix!

  • dsta le samedi 15 fév 2014 à 21:49

    Les raisons d'espérer sont que vous dégagiez dans les plus brefs délais, bandes d'incompétents !

  • jbellet le samedi 15 fév 2014 à 18:37

    un déficit de 4,1% avec des taux d’intérêts qui n'ont jamais été aussi bas! essayez d'imaginez si les taux remontent ce que cela va donner

  • psdi le samedi 15 fév 2014 à 18:15

    Carla Bruni : Rayonnante devant Nicolas pour une St-Valentin musicale. Tout le monde ne fait pas grise mine à Paris. C'est tellement plus simple de se faire inviter à Cannes et "bouffer" à l'œil avec le pognon des contribuables.

  • gmailla7 le samedi 15 fév 2014 à 17:42

    IL A TOUT D'UN COMMISSAIRE DE BRUXELLES MOSCO IL PREPARE LES EUROPEENE!!!!!!

  • gmailla7 le samedi 15 fév 2014 à 17:41

    A BON MAIS OUI,LES ELECTIONS ARRIVENT TOUT VA BIEN !!!!!!!

  • T20 le samedi 15 fév 2014 à 16:35

    Voyez donc son air ... et sa vue ...