Croisade contre la corruption en Inde 

le
0
À l'issue d'une grève de la faim, Anna Hazare, admirateur de Gandhi, a obtenu un durcissement de la législation contre ce fléau.

L'émotion était à son comble, samedi, lorsqu'Anna Hazare a accepté d'avaler quelques gorgées de citronnade, rompant ainsi un jeûne de plus de 100 heures. Cinq jours au cours desquels les transactions sont allées bon train entre le gouvernement et le cercle rapproché de l'activiste, parti en croisade contre la corruption qui ronge la société indienne à tous les niveaux. Ce combat, Anna Hazare l'a mené en s'inspirant des méthodes utilisées par le Mahatma Gandhi pour libérer l'Inde du joug colonial : grève de la faim et résistance pacifique.

C'est le gouvernement qui a cédé. Jugeant la classe politique peu sincère dans sa détermination à éradiquer la corruption, Hazare réclamait une nouvelle loi, la «Jan Lokpal Bill», visant à mieux protéger le citoyen des abus de pouvoirs. La clé de voûte en est la mise en place d'un médiateur indépendant doté du pouvoir de poursuivre en justice des ministres, des bureaucrates, des juges, etc., reconnus coupables de m

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant