Critiques contre la France : Newsweek persiste et s'attire les foudres des politiques

le
0
L'hebdomadaire américain a réagi à la vague de protestations suscitée par un article sur «le déclin de la France» en accusant les Français d'être «dans le déni». Pierre Moscovici et Najat Vallaud-Belkacem ont critiqué la publication, qui se défend de faire du «French bashing».

C'est un drôle de débat qui s'écrit sous nos yeux, entre un hebdomadaire américain peinant pour survivre et un peuple piqué au vif, l'agacement se répercutant jusqu'aux membres du gouvernement. Après les cascades de réactions sur les réseaux sociaux suscitées par l'article de Newsweek paru le 3 janvier sur le «déclin de la France», c'est en effet au tour des ministres d'y aller de leur commentaire acerbe. Le ministre de l'Economie Pierre Moscovici a ainsi violemment critiqué l'article, le jugeant truffé «d'innombrables erreur. (...) Il peut arriver qu'une critique soit pertinente», mais là «c'est le pompon». Cet article est selon lui un «pamphlet» qui sera «un cas d'école en école...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant