Critiqué par ses utilisateurs, Instagram fait son mea culpa

le
0
Le réseau social promet qu'il n'a aucune intention de revendre les photos de ses membres pour de la publicité.

Instagram fait marche arrière. Mardi soir, le réseau social de photos a annoncé qu'il allait modifier ses nouvelles conditions d'utilisation, qui doivent entrer en vigueur le 16 janvier. Plus question de laisser entendre que les photos des membres puissent servir de support publicitaire. «Pour être clair: il n'est pas dans notre intention de vendre vos photos», écrit Kevin Systrom, PDG et co-fondateur de la start-up dans un billet de blog. «Nous travaillons sur un nouveau phrasé qui le rendra plus clair», poursuit-il.

Les nouvelles règles d'utilisations présentées la veille entretenaient en effet une certaine confusion. «Vous acceptez qu'une entreprise ou toute autre entité puisse nous payer pour afficher votre nom et profil d'utilisateur, vos photos [...] en lien avec des contenus payants ou sponsorisés, sans que cela ne vous donne droit à une ...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant