Criteo, la pépite française de la pub en ligne, poursuit son impressionnant développement

le
0
Criteo, la pépite française de la pub en ligne, poursuit son impressionnant développement
Criteo, la pépite française de la pub en ligne, poursuit son impressionnant développement

Criteo, la pépite française de la publicité en ligne, poursuit son impressionnant développement, en surpassant ses prévisions au premier trimestre, ce qui l'a poussé à les relever pour l'ensemble de l'exercice 2015.Le bénéfice net du spécialiste du ciblage publicitaire sur internet a atteint près de 12 millions d'euros, contre 3,8 millions un an plus tôt."On est au-dessus de nos attentes que ce soit pour le chiffre d'affaires, qui a progressé de 71%, à 261,5 millions d'euros, ou pour l'Ebitda ajusté", a souligné mardi à l'AFP son PDG et cofondateur Jean-Baptiste Rudelle.Son excédent brut d'exploitation (Ebitda) ajusté s'est établi à 28 millions d'euros, en hausse de 94% (+89% à taux de changes constants), a indiqué la société dans un communiqué."On a fait beaucoup d'investissements technologiques en 2014, et ils commencent à produire leurs effets, c'est un des moteurs de notre croissance", a expliqué Jean-Baptiste Rudelle."On a également engrangé 640 nouveaux clients sur le trimestre, ce qui est pour nous un record", a-t-il ajouté."La profitabilité est peut-être limitée car il est important de réinvestir en R&D et en technologie", note Thomas Husson, analyste chez Forrester.Fondée en 2005, Criteo a conservé son siège à Paris mais son cofondateur et patron avait décidé dès 2008 de s'installer en Californie.La plateforme est présente dans 37 pays et compte 15 bureaux à travers le monde qui emploient 1.500 personnes, dont 200 ont été embauchées lors du trimestre écoulé. Grâce à ses algorithmes de prédiction, elle achète et revend en quelques millisecondes aux annonceurs des emplacements publicitaires sur internet."On propose une palette de produits de plus en plus large, ce qui nous permet d'augmenter le revenu par client", souligne M. Rudelle.A la fin du premier trimestre, la troisième génération du moteur de prédiction de Criteo a ainsi été déployé chez ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant