Cristiano Ronaldo régale le temps d'une action

le
0
Cristiano Ronaldo régale le temps d'une action
Cristiano Ronaldo régale le temps d'une action

Rapidement supérieur sur le terrain à la Roma, le Real Madrid a pris l'avantage sur une action typique de Cristiano Ronaldo. Avec un but en fin de match, Jesé envoie quasiment son équipe en quarts.

AS Roma 0-0 Real Madrid CF

Buts : Cristiano Ronaldo (57e) et Jesé (86e) pour le Real

La dernière fois que la Roma avait croisé le Real Madrid en Ligue des champions, en 2008, la Maison Blanche avait une vilaine habitude, sortir dès les huitièmes de finale. Mais désormais, les nouveaux galactiques aiment bien plier l'affaire dès le match aller. C'est pratique, ça permet au retour de donner du temps de jeu aux prêtes-noms, comme l'an dernier avec Lucas Silva contre Schalke 04. La Roma de Spalletti, qui ne compte plus vraiment de crack dans son effectif, a bien résisté, mais n'a jamais été en mesure de bouleverser les plans d'un Real Madrid qui ne joue pas dans la même cour. Avec un succès 2-0, le Real peut déjà penser à l'étape suivante.

Quand Marcelo se croit au beach soccer


Depuis qu'il est revenu à Rome à la place de Rudi Garcia, Luciano Spalletti n'a pas trop fait de vague. "L'autre divin chauve " profite de la Ligue des champions pour sortir une de ses vieilles recettes, l'attaque sans attaquant. Totti et Džeko sont sur le banc, la ligne de devant est composée de Salah, Perotti et El Shaarawy. Soit des gars sympas, qui ont du potentiel, mais qui sont quand même plus des attaquants "Ligue Europa", sans leur manquer de respect. Du coup, très vite dans le match, les deux équipes réalisent que la Roma ne va pas vraiment être dangereuse, hormis en contre.

Sergio Ramos trouve notamment une place dans sa poche à Diego Perotti. Alors le milieu quatre étoiles du Real (Kroos, Modrić, James, Isco) fond sur la défense de la Louve. Sans pour autant se crever à la tâche. Il n'y a vraiment qu'une occasion en première période. Alors que Cristiano Ronaldo butte sur le bloc italien, il fait deux trois échanges avec Marcelo, et sert le Brésilien avec une louche aussi génial que spontanée. Le latéral se montre à la hauteur en tentant une volée de beach soccer qui passe de peu à côté. Sur le coup, c'était chouette, mais que ça sur 45 minutes, c'est léger.

Penalty oublié sur Florenzi


En même temps, le Real de Zizou, qui marque 4 buts par match en Liga, n'est pas là pour faire la même chose. On est…








Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant