Cristiano Ronaldo qualifie le Real

le
0
Cristiano Ronaldo qualifie le Real
Cristiano Ronaldo qualifie le Real

On le disait perdu, le Real Madrid de Zizou sera finalement demi-finaliste de la Ligue des champions. Tout ça grâce à un CR7 exceptionnel, auteur d'un hat trick, alors même que son équipe jouait au ralenti.

Real Madrid 3-0 Wolfsburg

Buts : Cristiano Ronaldo (15e, 17e et 77e) pour le Real

Ce joueur est tout simplement phénoménal. On disait le Real perdu, les millions de coachs en herbe sur Twitter vous l'avait tous dit : "Wolfsburg va éliminer le Real, c'est sûr." Mais personne ne peut se permettre d'être si définitif avec le Real Madrid. Tout simplement parce que cette équipe possède dans ses rangs un dieu. Un dieu qui a décidé de descendre du Paradis, ce soir, pour venir offrir une qualification inespérée aux Madrilènes. Un dieu qui a d'abord profité de l'enfer de Dante pour ouvrir le score, avant de s'élever plus haut que tout le monde pour placer une tête croisée imparable. Un dieu qui a ensuite fait parler la poudre sur coup franc. Un phénomène que plus aucun adjectif ne peut définir convenablement. Alors on se contente de chiffres à peine croyables : dix matchs joués en Ligues des champions pour 16 buts. Ce soir plus que jamais, le Real peut remercier Cristiano Ronaldo, qui a porté tout seul sa médiocre équipe – au sens premier du terme – en demi-finale de la plus prestigieuse des compétitions européennes. Et dire qu'il a choisi de jouer à notre époque...

CR7, tout simplement


La musique de la Ligue des champions résonne au Santiago Bernabéu et Zidane et ses joueurs sont confrontés à un test presque insurmontable. Mais rien n'est impossible et les Merengues n'ont besoin que de quelques secondes pour se ruer à l'attaque des buts d'un Wolfsburg venu pour défendre. Si Sergio Ramos trouve la barre de la tête après cinq minutes de jeu, c'est surtout l'attentat de Modrić sur Luiz Gustavo qu'on retient de ce début de rencontre. Le mur allemand est solide – une question d'expérience, sans doute – et les hommes de la Maison-Blanche tournent en rond pour trouver une faille, aussi petite soit-elle. Or, cette faille n'existe pas. C'est alors que CR7 descend de son trône divin pour venir planter un doublé en une minute (16e) et permettre à son Real Madrid de revenir au niveau de ses adversaires.

Quinze buts en dix matchs joués, 78 en 73 matchs de C1 (!), des statistiques qui donnent tout simplement le tournis. Mais…






Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant