Cristiano bat Lionel (3-4)

le
0
Cristiano bat Lionel (3-4)
Cristiano bat Lionel (3-4)

Ce matin, Narcisso 7 a encore pris une petite revanche sur son beau miroir qui le chambrait depuis quelques années : "Alors, la glace ? C'est qui le plus grand ? C'est toujours le nain de Patalogne ou bien c'est moi ? Hmmm ?" Et le miroir de se fissurer soudainement en son milieu

Réalisme
Les anti-Ronaldo ont déconné. Pour le voir perdre, c'est Arjen Robben qu'il aurait fallu soutenir. Robben, c'est le meilleur attaquant au monde depuis deux ans, comme on l'a encore vu lors de la dernière Coupe du monde qu'il a survolée haut la main. On précise : meilleur "attaquant" au monde. Pas meilleur " buteur" : là était son seul handicap, par rapport à Narcisso 7. Mais le coup était jouable. Robben, c'est Bernd Schuster qui en parle le mieux : "Arjen est le seul joueur qui fait reculer d'un coup tout un bloc adverse à chacune de ses prises de balles." Accessoirement, c'est aussi lui qui a lancé le Mondial brésilien. Contre l'Espagne. Sergio Ramos peut en témoigner Un duel contre l'Exo 7 aurait fait flipper CR7. En plus, Arjen est devenu plus souriant depuis que ses muscles ont vaincu sa malédiction en finale de C1 contre Dortmund. Tant pis pour la Flèche Flamande Et le nain de Patalogne ? L'affaire était déjà pliée pour lui au soir de la finale de cette même Coupe du monde Allemagne-Argentine ! Il reçut le Prix du meilleur joueur du tournoi. Sur le coup, on avait souri (Arjen aussi ? Mascherano aussi ?). Mais il fallait bien un lot de consolation préventif en vue du sacre de Narcisso hier soir. Et Neuer ? Ça va pas, non ! Depuis quand les centristes remportent-ils une présidentielle ? Dans sa compétition avec les deux autres melons d'Or, son humilité à deux balles n'a eu d'égal que son charisme de rempailleur de chaises. "Oui, je suis peut-être bon, mais Hummels est quand même bien meilleur que moi en libéro. Et puis, j'ai toutes ces chaises à finir. C'est pour ça que j'ai la main ferme. Et j'entends bien la garder." Hey, Manu ! Tu descends ? Oui, oui : j'me descends. L'abruti prend le métro de Munich pour se rendre à l'Oktoberfest organisée par son club (authentique). CR7 y serait allé en hélico piloté par Jorge Mendes himself, et Messi aurait loué une Limousine escortée de motards

Et puis, au Bayern on n'a pas trop le sens du lobbying. Alors qu'à Madrid, on sait faire. Au Real, un Ballon d'or est considéré à la fois comme une récompense individuelle et comme un titre remporté par le club. Au musée du Real figurent les Ballons d'or gagnés par les joueurs qui ont porté la tunique meringuée. Même celui de ZZ décroché en 1998, alors qu'il jouait encore à la Juve cette année-là ! Du coup, à la Casa...



Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant