Crise politique entre la Catalogne et Madrid

le
0
Barcelone ne parviendra peut-être pas à organiser un référendum sur l'autonomie de la Catalogne et réfléchit déjà à convoquer des élections régionales anticipées qui auraient valeur de plébiscite.

«Voulez-vous que la Catalogne soit un État? Et, en cas de réponse positive, voulez-vous que la Catalogne soit un État indépendant?» Voilà les deux questions que les partis nationalistes catalans veulent poser à leurs administrés le 9 novembre 2014, en réponse à la vague indépendantiste qui s'élève dans la région espagnole depuis plusieurs années. Quelle qu'en soit l'issue, l'annonce de la date et des questions a déjà ouvert une crise politique sans précédent.

Ces deux questions, à en croire les positions des responsables politiques à Madrid et à Barcelone, ne seront probablement jamais soumises à référendum. Car le gouvernement espagnol de Mariano Rajoy (Parti populaire, PP, droite) ne veut pas entendre parler d'une autodétermination qu'il juge contraire à la C...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant