Crise politique en Sierra Leone, l'armée confinée dans les casernes

le
0

FREETOWN, 24 mars (Reuters) - Le chef de l'armée du Sierra Leone a ordonné lundi aux militaires de rester dans leurs casernes et de ne pas se mêler de la crise politique née du limogeage du vice-président. Le président Ernest Bai Koroma a limogé son adjoint, Samuel Sam-Sumana, la semaine dernière, estimant qu'il avait abandonné ses fonctions en demandant l'asile à l'ambassade des Etats-Unis dans la capitale, Freetown. ID:nL6N0WG0CC Le parti au pouvoir, le parti du Congrès (APC), a accusé le vice-président d'avoir voulu créer sa propre formation politique et l'a exclu du parti. "Un soldat ne fait pas de politique", a déclaré le général Samuel Omar Williams à plus de 2.000 militaires rassemblés dans une caserne à Freetown. "Aucun soldat n'a le droit de discuter de politique ni d'y prendre part. Nous devons nous concentrer sur la lutte contre Ebola et laisser la politique aux politiciens", a-t-il ajouté. Les troupes participant à la lutte contre l'épidémie de fièvre hémorragique ou à d'autres taches militaires particulières ne sont pas concernées par le confinement des soldats dans les casernes, indique un communiqué de l'armée. Le général Williams a précisé que les visites de civils sur des sites miliaires seraient limitées et que les discussions politiques dans les casernes seraient interdites. Le principal parti d'opposition, le Parti du peuple de Sierra Leone, a annoncé dimanche son intention de lancer une campagne nationale de manifestations pacifiques, de désobéissance civile et de grèves à partir du 30 mars si Samuel Sam-Sumana n'est pas rétabli dans ses fonctions. Le limogeage du vice-président devrait être contesté en justice. L'opposition estime que le nouveau vice-président choisi par le président Koroma, Victor Foh, n'est pas éligible à ce poste. (Umaru Fofana; Danielle Rouquié pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant