Crise politique au Brésil : l'Amazonie paie le prix fort

le
0

Au Brésil, la crise politique a fait une victime inattendue : la forêt amazonienne. Après une décennie sous contrôle, la déforestation reprend à une allure inquiétante. L'an dernier, 800 000 hectares ont été déboisés. Le nouveau gouvernement, proche du puissant lobby agroalimentaire, est accusé de mener une politique environnementale dévastatrice. À ce rythme, le Brésil, poumon vert de la planète, risque de ne pas atteindre ses objectifs de réduction de gaz à effet de serre.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant