Crise : Paris et Berlin pressent Rome et Madrid

le
0
Depuis vendredi, les pays du G7 et du G20 multiplient les échanges pour tenter de calmer les marchés. Dimanche soir, Nicolas Sarkozy et Angela Merkel ont appelé à une pleine application de l'accord sur l'euro signé le 21 juillet.

Les dirigeants américains et européens étaient sous pression dimanche pour tenter de s'entendre sur une réponse concertée face à la crise de la dette en zone euro et à la dégradation de la note des États-Unis. En première ligne, ils cherchent à éviter un nouveau plongeon des marchés financiers lundi, inquiets du ralentissement de la croissance mondiale et d'une propagation de la crise de la dette en zone euro. Depuis vendredi, ils ont donc multiplié les contacts.

o Paris et Berlin pressent Rome et Madrid

La France et l'Allemagne ont pressé dimanche soir l'Italie et l'Espagne d'appliquer les mesures de redressement des finances publiques décidées, afin de rassurer les marchés.

«Le président de la République (français) et la chancelière allemande soulignent qu'une mise en oeuvre rapide et complète des mesures annoncées est essentielle pour restaurer la confiance des marchés», écrivent dans une déclaration commune Nicolas Sarkozy et Angela Merkel. Les d

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant