Crise ouverte à La Tribune  

le
0
Le départ du directeur de la rédaction crée un malaise. Le quotidien est en grève.

L'horizon s'assombrit pour La Tribune. Son directeur de la rédaction, François Lenglet, et l'un de ses adjoints, Olivier Provost, ont démissionné ce mercredi. D'autres départs pourraient suivre. Motif invoqué : des «divergences stratégiques» avec la PDG et propriétaire, Valérie Decamp. S'estimant «victimes d'un manque d'information» sur la situation du quotidien, les salariés ont voté la grève. Le journal ne paraît pas ce jeudi.

C'est un nouveau traumatisme pour la rédaction du deuxième quotidien économique français. Le journal, qui a toujours connu des difficultés financières, avait été cédé en juillet 2010 pour un euro symbolique à Valérie Decamp par Alain Weill, patron de NextRadioTV (RMC, BFM TV...), qui l'avait lui-même racheté à LVMH en 2008. Le titre a été placé en procédure de sauvegarde le 5 janvier pour six mois.

Depuis, malgré le volontarisme affiché de Valérie Decamp, aucun investisseur n'a été convaincu par son plan, qui mis...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant