Crise : les banques centrales inquiètes

le
0
Les patrons des banques centrales américaine et européenne s'attendent à des croissances modérées au second semestre. Ils mettent les gouvernements devant leurs responasbilités.

Le CAC 40 perd plus de 2% à la clôture, Wall Street cède plus de 1% en séance. L'ambiance n'est clairement pas au beau fixe sur les marchés financiers ce mardi. Les patrons des banques centrales américaine et européenne ne font rien pour les calmer.

Deux jours avant sa dernière conférence en tant que président de la BCE, Jean-Claude Trichet se montre pessimiste pour la zone euro. «Nous pensons que la zone euro sera très modérée au second semestre», a déclaré celui qui sera remplacé par Mario Draghi le 1er novembre. Quant à l'inflation, il affirme que le taux devrait rester «au-dessus de 2% dans les mois qui viennent. L'an prochain, elle devrait tomber en deçà». Autant de signes qui laissent à penser que les taux d'intérêt devraient rester inchangés jeudi.

Du côté des États-Unis, le patron de la Banque centrale, Ben Bernanke n'est pas plus optimiste. «Les indicateurs récents, notamment ceux des nouvelles inscriptions au chômage montrent qu'il est vraise

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant