Crise : le front commun Sarkozy-Merkel 

le
0
Paris et Berlin évoquent mardi les problèmes de gouvernance dans la zone euro. Les euro-obligations, auxquelles les deux partenaires s'opposent, ne seront pas évoquées

Une journée de rentrée au milieu du mois d'août. Nicolas Sarkozy sera aujourd'hui à Paris pour déjeuner avec François Fillon, puis pour rencontrer la chancelière allemande Angela Merkel, elle-même de retour des vacances.

À l'heure où la zone euro est attaquée, la France et l'Allemagne s'efforcent d'afficher un front commun et de montrer leur détermination à sortir de la crise. Ce mini­sommet sera donc consacré à imaginer des solutions pour améliorer la gouvernance de la zone euro, dont les défaillances inquiètent les marchés financiers. Bien qu'a priori non conclusive - «il ne faut rien attendre de spectaculaire», déclarait hier le porte-parole du gouvernement allemand -, cette réunion devrait permettre aux deux dirigeants de poser des jalons pour la suite.

Le sujet ultrasensible des euro-obligations ne sera en revanche pas abordé, contrairement à ce qu'espéraient les marchés. L'opposition de Berlin à la création d'obligations communes aux pays de

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant