Crise L1/L2 : Thiriez agite la menace d'un «conflit sans précédent» avec la FFF

le , mis à jour le
0
Crise L1/L2 : Thiriez agite la menace d'un «conflit sans précédent» avec la FFF
Crise L1/L2 : Thiriez agite la menace d'un «conflit sans précédent» avec la FFF

La Fédération française de football est prévenue. Si elle annule ce jeudi le passage controversé à deux montées et descentes entre la L1 et la L2 décidé par la Ligue, cette dernière le prendra comme une déclaration de guerre. «Si la FFF remettait en cause la décision de la LFP, elle ouvrirait un conflit sans précédant entre les deux instances», prévient ainsi Frédéric Thiriez dans une lettre adressée aux membres du comité exécutif de la FFF, dont nous avons obtenu une copie.

Alors que se profilent à grands pas les reprises de la Ligue 2 (31 juillet) et de la Ligue 1 (7 août), le Comex de la Fédération doit en effet arbitrer ce jeudi cette question épineuse qui n'en finit pas de semer la pagaille au sein des instances. Pour faire simple, la LFP - qui a compétence pour les montées et descentes entre Ligue 1 et Ligue 2,  a voté le passage de trois à deux montées et descentes en fin de saison entre les deux ligues d'élite. La FFF n'ayant pas encore fait de même entre la L2 et l'étage inférieur, le National, la L2 se retrouve dans une situation défavorable : seuls deux clubs pourront monter en Ligue 1 en fin de saison, mais trois seront toujours menacés de descendre en National.  

En théorie, la FFF peut ainsi corriger ce déséquilibre en annulant la mesure prise par par la LFP. L'article 5 de la convention qui lie la FFF à la LFP stipule qu'«à l'exception des décisions d'ordre disciplinaire, le Comité Exécutif peut se saisir, conformément à l'article 13 du Règlement Intérieur de la FFF, pour éventuellement les réformer, de toutes les décisions prises par l'Assemblée et par les instances élues ou nommées de la LFP, qu'il jugerait contraires à l'intérêt supérieur du football ou aux statuts et règlements».

Un conflit «sans précédent»

Mais Frédéric Thiriez, qui annonçait déjà ce mercredi dans l'Equipe qu'une annulation de la décision de la Ligue serait «une atteinte intolérable à ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant