Crise irlandaise : Berlin minimise les risques pour l'euro

le
0
Grâce au plan de secours mis en place après la crise grecque, il ne faut pas s'inquiéter de la survie de la monnaie unique, a assuré le ministre allemand de l'Economie Rainer Brüderle.

Pas d'affolement, la crise irlandaise ne met pas l'euro en danger. Le ministre allemand de l'Économie, Rainer Brüderle, veut rassurer sur l'avenir de la monnaie unique. «On ne peut pas comparer la crise actuelle en Irlande avec celle du printemps» qui a frappé la Grèce, a-t-il déclaré dans une interview au magazine Focus qui sera publiée lundi.

«Avec le plan de secours de l'euro, nous avons un instrument efficace pour assurer la stabilité de l'Union monétaire. L'Irlande dispose actuellement de réserves de liquidités en quantité suffisante. La situation est analysée au jour le jour», a développé le ministre allemand. Toutefois, l'Irlande va devoir faire des réformes, a-t-il sous-entendu: «Il est important pour la stabilité de l'euro que les Etats qui ne remplissent pas les conditions s'attendent à des conséquences».

«Une crise pour notre survie»

Rainer Brüderle veut éteindre l'incendie déclenché par les déclarations récentes du président de l'Union e

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant