Crise grecque : forte baisse dans toutes les Bourses européennes

le , mis à jour à 19:05
52
Crise grecque : forte baisse dans toutes les Bourses européennes
Crise grecque : forte baisse dans toutes les Bourses européennes

Ça tangue sur les marchés ce lundi. Les Bourses européennes ont chuté à l'ouverture, dans le sillage de l'Asie, déstabilisées par les risques grandissants d'une sortie de la Grèce de la zone euro après l'échec des discussions avec ses créanciers. Une situation qui s'est atténuée au fil des heures les places européennes retrouvant peu ou prou le niveau où elles étaient 10 jours plus tôt.

La Bourse de Paris restait malgré tout affectée par ces inquiétudes, chutant encore de 2,54% après l'ouverture dans le rouge de Wall Street. En clôture, les Bourses européennes étaient toutes nettement dans le rouge mais réduisaient leurs pertes, la Bourse de Francfort perdant 3,56%, Paris 3,74%, Londres 1,97%, Madrid 4,56% et Milan plus de 5%. Une chute générale toutefois amortie au fil de la journée, alors que le marché parisien avait chuté très sévèrement à l'ouverture, comme l'ensemble des Bourses européennes, de près de 5%

Wall Street n'a pas échappé à la tragédie grecque, mais sans panique non plus, le Dow Jones perdant 0,41% et le Nasdaq 1,17%.

L'euro résistait à 1,1178 dollar, après être passé sous les 1,10 dollar dans les échanges asiatiques, contre 1,1160 dollar en fin de semaine dernière à New York.

Sur le marché parisien, toutes les valeurs du CAC 40 ont baissé, banques en tête. BNP Paribas a ainsi perdu 5,32% à 42,09 euros, Crédit agricole 5,02% à 13,43 euros et Société g,32% à 42,09 euros. Les valeurs industrielles ont aussi souffert, à l'image de Alcatel-Lucent (-4,26% à 3,33 euros), Saint-Gobain (-3,91% à 41,15 euros) ou Total (-3,83% à 44,64 euros). Areva a reculé (-2,99% à 7,60 euros), après avoir engagé le processus d'une cession de sa filiale Canberra, spécialisée dans les instruments et systèmes de mesures nucléaires. Enfin, Arkema a reflué de 3,20% à 64,78 euros.

En Asie, Tokyo a clôturé sur une perte de 2,88%, Sydney a cédé 2,23%, Séoul 1,42% et Taipei 2,39%. Hong ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • ZvR le lundi 29 juin 2015 à 20:25

    Les Britaniques ont beau virer les fonctionnaires, tailler dans le système de santé et augmenter les impôts le déficit reste à des niveaux records et la dette augmente. D'ailleurs les britaninques sont tellement heureux qu'ils manifestent régulièrement contre les politiques menées......

  • neutro le lundi 29 juin 2015 à 19:34

    La Grèce pourrait ne pas faire défaut demain, Bruxelles leur doit 1,9 milliards (gains d'opérations boursières à rétrocéder à la Grèce, ils pourraient donc prélever 1,6 Mds pour rembourser le FMI et attendre le résultat du référendum sans défaut de paiement.

  • d.e.s.t. le lundi 29 juin 2015 à 19:23

    Le flegme britannique est encore une de leurs grandes qualités, tandis que le continent , toujours aussi incapable de réduire ses dépenses publiques extravagantes, se lamente alors que les Britanniques ont fait baisser en 5 ans le nombre de fonctionnaires de 15%! Mais Hollande garde 1 million de fonctionnaires inutiles pour 60 milliards d'euros par an, car ce sont ses rares et derniers électeurs!

  • d.e.s.t. le lundi 29 juin 2015 à 17:50

    Les Grecs devraient commencer à se demander quoi exporter d'autre que l'huile d'olive et le salakis! Mais ce sont sans doute Onassis et Niarchos qui les ont fait disjoncter: soudain,les Grecs ont voulu vivre comme des milliardaires, en envoyant le note à Bruxelles!

  • t_n_t le lundi 29 juin 2015 à 17:48

    M194 que les grecs se prennent en main, ils seront plus payés et donneront moins d’impôts

  • pp1957 le lundi 29 juin 2015 à 17:47

    En Belgique , pour 33000 euros de revenus par an on paie 11000 d'impot

  • M1945416 le lundi 29 juin 2015 à 15:06

    jean.coq ; les chiffres avait pris en compte les différence de salaire entre français et grecs

  • M1945416 le lundi 29 juin 2015 à 15:05

    et jusqu'à preuve du contraire, si vous payé 2 mois de salaire en impôt c'est plus que ceux qui payent 1 mois de salaire

  • M8252219 le lundi 29 juin 2015 à 15:03

    L'INFORMATION : DE CAC 40 EN AUGMENTATION EN FIN DE MATINÉE. Rien de plus et l'information prise à la volée est trompeuse

  • M1945416 le lundi 29 juin 2015 à 15:03

    50% des grecs vivent sous le seuil de pauvreté ...