Crise : Fillon relais du message présidentiel 

le
0
Le chef du gouvernement exposera mardi devant les députés les enjeux du Conseil européen du 9 décembre

C'était il y a un an. Mais cela paraît dater d'un siècle. Le 14 novembre 2010, François Fillon était reconduit à Matignon par un Nicolas Sarkozy affaibli et sans marge de manœuvre, qui préférait garder un premier ministre plus populaire que lui plutôt que de risquer de le voir se muer en potentiel rival pour 2012. Aujourd'hui, plus rien de tout cela: Fillon et Sarkozy avancent main dans la main face à la crise. Au chef de l'État de tracer la vision; au premier ministre d'y préparer le pays. «Le premier ministre est un relais indispensable», reconnaît-on volontiers à l'Élysée.

Pour évoquer les grandes lignes du discours, les deux hommes se sont vus lundi à l'Élysée, avec les ministres concernés (Valérie Pécresse, François Baroin, Jean Leonetti). Ils se sont revus mercredi soir. Et téléphoné à de nombreuses reprises. «Fillon a été associé à tout, dit-on à l'Élysée. Il servira de relais auprès des parlementaires ou des médias.» Fillon s'est mi

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant