Crise en Ukraine : Poutine a rencontré Ianoukovitch à Sotchi

le
0
Crise en Ukraine : Poutine a rencontré Ianoukovitch à Sotchi
Crise en Ukraine : Poutine a rencontré Ianoukovitch à Sotchi

Le président russe Vladimir Poutine s'est entretenu avec son homologue ukrainien Viktor Ianoukovitch vendredi soir dans le cadre de l'ouverture des JO de Sotchi. «Ils se sont parlé au stade. Il n'y a pas eu de rencontre bilatérale officielle, cela n'était pas prévu dans le programme du séjour de Ianoukovitch à Sotchi», a annoncé samedi le service de presse du chef de l'Etat ukrainien.

La même information laconique a été donnée à Sotchi par le porte-parole du président russe, Dmitri Peskov, cité par l'agence Interfax-Ukraine. Aucune précision n'a été donnée par l'un ou l'autre sur les thèmes abordés lors de cet entretien, très attendu en raison de la longue crise politique qui secoue l'Ukraine depuis plus de deux mois.

15 milliards de dollars de crédits russes

Cette rencontre entre les deux présidents était la première depuis l'octroi par la Russie en décembre d'une importante aide économique à l'Ukraine, qui avait semblé sceller l'orientation vers la Russie de cette ex-république soviétique après la suspension par le gouvernement ukrainien d'un accord d'association avec l'Union européenne.

La Russie a accordé le 17 décembre à Kiev des crédits de 15 milliards de dollars, dont 3 milliards ont été déjà versés et le rabais d'un tiers sur le prix du gaz russe livré à l'Ukraine. Moscou a suspendu le versement de la prochaine tranche de son plan de sauvetage au «peuple frère» en attendant de voir plus clair dans l'évolution politique du pays, dont le Premier ministre Mykola Azarov a démissionné la semaine dernière. Son successeur n'a toujours été désigné par le président Ianoukovitch.

L'Ukraine est depuis fin novembre le théâtre d'une contestation sans précédent qui a dégénéré en janvier et a fait au moins quatre morts et 500 blessés.

Herman Van Rompuy calme le jeu. Le président du Conseil européen a réagi aux propos désobligeants de la secrétaire d'Etat adjointe américaine ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant