Crise en Turquie: le chef de l'opposition pose ses conditions

le
0

Le président turc Abdullah Gül est entré en scène lundi 13 janvier pour tenter de désamorcer la vive polémique qui oppose le gouvernement à l'opposition autour d'une réforme de la justice visant à renforcer le contrôle politique des magistrats, en plein scandale de corruption. Premier reçu par M. Gül à la mi-journée, le président du Parti républicain du peuple (CHP) Kemal Kiliçdaroglu a posé ses conditions en vue d'une sortie de crise. Durée: 00:41

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant