Crise en Islande : un ex-premier ministre jugé

le
0
L'ancien chef du gouvernement Geir Haarde, dont le procès s'est ouvert ce lundi, devra répondre de sa responsabilité dans l'écroulement du système financier du pays en 2008.

Alors que le spectre d'un effondrement de l'économie semble aujourd'hui écarté en Islande, l'heure est aux règlements de compte. Avec en première ligne, le procès de l'ex-premier ministre Geir Haarde, qui s'ouvre ce lundi. Devant la Landsdomur, unique cour habilitée à juger ministres ou ex-ministres, il doit répondre de sa responsabilité dans l'effondrement du système financier du pays en 2008. En pleine crise financière, les trois plus grandes banques de cette île de l'Atlantique nord ont fait faillite, alors qu'elles détenaient des actifs équivalents à 923% de son PIB. Premier ministre et à la tête du Parti de l'Indépendance (droite), Geir Haarde a été contraint de remettre la démission de son gouvernement en janvier 2009.

L'intéressé, qui encourt jusqu'à deux ans de prison, espère toutefois un non-lieu lors de ce procès, misant sur un abandon pur et simple des poursuites. Pour lui, il ne s'agit que d'une «une farce politique» orchestrée par «de vieux e

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant