Crise du PC: Intel accuse un recul de 13% de son bénéfice en 2013

le
0
Crise du PC: Intel accuse un recul de 13% de son bénéfice en 2013
Crise du PC: Intel accuse un recul de 13% de son bénéfice en 2013

Le géant américain des puces informatiques Intel a encore accusé un recul de 13% de son bénéfice net l'an passé, alors que se poursuit la crise sur le marché du PC où il évoque toutefois "des signes de stabilisation".Selon des résultats publiés jeudi, le bénéfice net a atteint 9,6 milliards de dollars sur l'ensemble de l'année.Au quatrième trimestre, il a en revanche progressé de 6% à 2,6 milliards de dollars, mais le bénéfice par action, qui sert de référence à Wall Street et ressort à 52 cents, est inférieur de 1 cent à la prévision moyenne des analystes.Dans les échanges électroniques suivant la clôture de la séance officielle à la Bourse de New York, l'action Intel perdait 3,17% à 25,70 dollars vers 21H30 GMT.Le chiffre d'affaires a reculé de 1% sur l'année, à 52,7 milliards de dollars, mais progressé de 3% au dernier trimestre, à 13,8 milliards de dollars. Ces niveaux sont globalement conformes aux attentes.Pour l'année 2014, Intel continue de tabler sur une stagnation de son chiffre d'affaires. Il a précisé qu'il devrait ressortir entre 12,3 et 13,3 milliards de dollars au premier trimestre, une prévision correspondant à celle des analystes qui visent en moyenne le milieu de cette fourchette."Nous avons eu un quatrième trimestre solide avec des signes de stabilisation dans le segment PC", a assuré le directeur général, Brian Krzanich, cité dans le communiqué.Les revenus des produits pour PC sont en baisse de 4% sur l'ensemble de l'année, mais stables sur un an au quatrième trimestre.Intel est confronté depuis deux ans à la baisse des ventes de PCs auxquels les consommateurs préfèrent les tablettes et les smartphones.Le nombre de PCs écoulés dans le monde a accusé l'an dernier son plus fort recul historique, d'environ 10% selon des estimations publiées la semaine dernière par les cabinets de recherche Gartner et IDC.M. Krzanich, qui a pris les commandes du groupe mi-mai, a entrepris ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant