Crise du lait : réunion aujourd'hui des éleveurs et de Lactalis à Paris

le
0
Crise du lait : réunion aujourd'hui des éleveurs et de Lactalis à Paris
Crise du lait : réunion aujourd'hui des éleveurs et de Lactalis à Paris

Pour tenter de sortir de la crise qui frappe la production de lait en France, les représentants d'éleveurs laitiers et le groupe Lactalis se réunissent ce jeudi matin à Paris. L'industriel et les représentants des producteurs tenteront d'avancer sur l'épineuse question du prix d'achat du lait. Le siège du géant laitier à Laval est bloqué depuis quatre jours par des centaines de manifestants, qui accusent Lactalis de leur acheter leur lait à un prix trop faible. 

 

Selon la Fédération nationale des producteurs de lait (FNPL), le géant mondial Lactalis est l'entreprise qui rémunère le plus mal ses éleveurs, par rapport aux laiteries concurrentes. A 256,90 euros la tonne achetée en juillet, Lactalis se retrouve loin derrière les prix du groupe Laïta et la société Silav (290 euros la tonne) ou encore lalaiterie Saint-Père, filiale d'Intermarché, qui rémunère les éleveurs 300 euros les 1 000 litres.

 

VIDEO. Un producteur de lait dénonce «les marges phénoménales de Lactalis

 

Une nouvelle méthode de fixation des prix ?

 

Les producteurs laitiers veulent parvenir à une «visibilité» sur les prix d'achat jusqu'à décembre 2016. Autre revendication, la définition d'une méthode nouvelle, plus consensuelle, de fixation des prix, qui sera inscrite dans un accord signé par l'industriel et les organisations. Le siège de l'usine de Lactalis «est prévu pour durer jusqu'à vendredi. En fonction de l'issue de la réunion, nous aviserons», a précisé Christiane Lambert, la vice-présidente de la Fédération nationale des syndicats d'exploitants agricoles (FNSEA). 

 

Un producteur sur cinq en France travaille pour Lactalis soit 20% de la collecte française et 5 milliards de litres de lait collectés sur les 25 milliards de lait produits annuellement en France. Outre ses marques très connues de lait de consommation (Lactel), de fromages ou de beurre (Bridel, Président, ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant