Crise des forestiers au Québec

le
0

(Commodesk) Les entrepreneurs forestiers du Lac-Saint-Jean au Québec, ont cessé, depuis le 9 juillet, leurs opérations. La coupe du bois pour la saison 2012-2013 vient de commencer et les fournisseurs de bois tentent de faire pression sur le groupe Produits forestiers Résolu (PFR) qui le leur achète pour alimenter ses scieries et ses usines.

60 entrepreneurs de sept secteurs de coupe appartenant à PFR protestent. L'Association des propriétaires de machinerie forestière du Québec (APMFQ) qui les représente revendique une augmentation de 25% du prix du mètre cube, des contrats négociés sans pression et un taux d'emprunt raisonnable garantit sur cinq ans.

PFR qui possède, à travers les Etats-Unis, le Canada et la Corée du Sud, 21 usines de pâtes et papiers et 22 usines de produits du bois, a reconnu que cet arrêt de travail perturbera ses approvisionnement, mais ne reviendra pas sur les tarifs. La direction considère que les offres faites aux entrepreneurs le mois dernier, reflètent la réalité économique actuelle. Le 10 juillet, PFR a expédié des mises en demeures aux entrepreneurs forestiers précisant qu'ils étaient tenu de respecter leurs engagements.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant